Pascal Yiacouvakis, météorologue vedette

Depuis 25 ans, Pascal Yiacouvakis fait la pluie et le beau temps sur les ondes de Radio-Canada.

28 Mai 2019 à 11H32

Série L'esprit UQAM
On les reconnaît à leur audace, à leur esprit d’innovation, à leur sens de l’engagement. Ils ont «l’esprit UQAM». À l’occasion du 50e, des diplômés qui ont fait leur marque dans toutes les sphères de la société évoquent leur parcours uqamien. Cette série a été créée pour le site web UQAM: 50 ans d'audace.

Photo de droite: Nathalie St-Pierre

Météorologue à la télévision de Radio-Canada, Pascal Yiacouvakis (B.Sc. géographie physique, 1985; M.Sc. sciences de l’atmosphère, 1994) est devenu une vedette du petit écran lors de la crise du verglas, en 1998. «À l'époque, il n'y avait pas d'Internet ou de médias sociaux, on n'avait que la télé et la radio pour se tenir informés», rappelle celui que l’on surnommait à l’époque «Monsieur verglas». Un million de téléspectateurs suivaient alors le Téléjournal animé par Bernard Derome, du jamais vu!

Le spécialiste des prévisions passe beaucoup plus de temps enfermé dans son bureau à étudier les systèmes atmosphériques qu'à nous les présenter au petit écran. Contrairement à la plupart des présentateurs de la météo, c'est un vrai météorologue. Avant de faire le saut à Radio-Canada, en 1994, il a d'ailleurs travaillé pendant près de 10 ans comme prévisionniste-météorologue pour Environnement Canada.

En 2002, Pascal Yiacouvakis a reçu le prix Alcide-Ouellet, décerné par l'Association canadienne de météorologie et d'océanographie, un prix que sa prédécesseure, la regrettée Jocelyne Blouin (B.Sp. sciences physiques, 1974), avait également obtenu en 1993. En effet, deux Uqamiens ont été les principaux présentateurs de la météo à la télé de Radio-Canada depuis 40 ans! Ce qui n'est pas un hasard, puisque l'UQAM est la seule université en Amérique du Nord à former des météorologues en langue française, et cela, depuis 1973.

Mais une solide formation scientifique n'est pas la seule qualité pour devenir prévisionniste vedette: «Il faut aimer les défis et avoir une bonne résistance au stress, confiait Pascal Yiacouvakis à Actualités UQAM en 2016. Anxieux, s'abstenir!» 

Quel type d'étudiant étiez-vous?

Curieux et intéressé.

Que vouliez-vous devenir?

Météorologue.

Quelle idée, quel concept, quel buzzword était à la mode dans votre domaine à l'époque de vos études?

Étrange question ... il n'y avait pas de buzzwords à cette époque.

Quel était l'endroit préféré des étudiants pour se réunir?

Le café étudiant ou la brasserie du coin.

Pouvez-vous nommer un professeur, une phrase ou un cours qui vous a marqué?

Le professeur de physique Fernand Trudeau... Il pouvait enseigner n'importe quel cours, il était tout simplement génial et il demeure encore aujourd'hui mon idole. 

Que souhaitez-vous à l'UQAM pour ses 50 ans?

Longue vie à l'UQAM!

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE