Éduquer à l’environnement

Une coalition propose une stratégie québécoise d’éducation relative à l’environnement et à l’écocitoyenneté.

7 Mai 2019 à 14H58

La Coalition Éducation – Environnement – Écocitoyenneté interpelle le gouvernement pour institutionnaliser une éducation relative à l’environnement.

La Coalition Éducation-Environnement-Écocitoyenneté, qui regroupe 73 organisations, lancera, le 8 mai prochain, sa proposition de Stratégie québécoise d’éducation en matière d’environnement et d’écocitoyenneté. L’événement aura lieu à la bibliothèque de l’Assemblée nationale à Québec, en présence d’élus, de responsables en matière d’éducation et d’environnement, et de décideurs du monde de l’éducation.

La stratégie a été élaborée par les membres de la plateforme partenariale du Centre de recherche en éducation et formation relatives à l’environnement et à l’écocitoyenneté (CentrERE), dirigé par la professeure du Département de didactique Lucie Sauvé. Un collectif d’acteurs provenant de 57 institutions et organisations, dont la Commission scolaire de Montréal, Équiterre, OXFAM Québec, le Réseau québécois des groupes écologistes et l’Association québécoise pour la promotion de l’éducation relative à l’environnement, ont participé aux travaux.

En 2017, plus de 15 000 scientifiques ont lancé un signal d’alarme sur l’état de la planète. En 2018, le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) publiait un rapport accablant, faisant appel à un virage radical et immédiat quant à nos choix de production, de consommation, de transport et d’aménagement des territoires. «Dans ce contexte, en raison de la responsabilité particulière qui lui incombe, le monde de l’éducation doit prendre acte de la situation et contribuer à l’avènement des changements d’ordre éthique, politique, économique et socio-culturel attendus, peut-on lire dans la version sommaire de la stratégie. L’éducation est en effet le terreau le plus fertile pour imaginer et accompagner la nécessaire transformation sociale.»

La stratégie vise trois objectifs: assurer une intégration adéquate de l’éducation en matière d’environnement et d’écocitoyenneté aux curriculums scolaires et aux pratiques d’éducation formelle, ce qui implique la formation initiale et une offre de formation continue des enseignants et autres professionnels; soutenir les initiatives du secteur de l’éducation non formelle (parcs, musées, centres d’interprétation, ONG, associations, éco-quartiers, médias et autres) auprès des différents publics; favoriser les partenariats entre les différentes sphères d’action éducative (formelle et non formelle), entre les ministères concernés, et entre l’appareil gouvernemental et les différents acteurs du monde de l’éducation.

La Coalition Éducation – Environnement – Écocitoyenneté   interpelle donc le gouvernement pour institutionnaliser une éducation relative à l’environnement. Dans cette optique, elle propose la création d’un comité de travail transpartisan de l’Assemblée nationale.

On peut accéder ici à la proposition de Stratégie québécoise de la Coalition.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE