Début de saison historique

L'équipe féminine de soccer a remporté ses sept premières rencontres, une première en 10 ans au Québec.

23 Septembre 2019 à 16H16

L'attaquante Roseline Eloissant a inscrit 3 buts et 1 passe lors des deux matchs du week-end dernier.Photo: Davon Greene

Ce n’est pas un mirage: à la mi-saison, la formation féminine de soccer des Citadins trône bel et bien au sommet du classement québécois! La troupe d’Alexandre Da Rocha a remporté ses sept premières rencontres, dominant ses adversaires 20-2 au total des buts marqués durant cette période.

Une demi-saison parfaite est un fait rare au soccer universitaire. L’exploit n’a jamais été réalisé chez les hommes, alors que, chez les femmes, cela n’avait pas été vu depuis 2009 – les Carabins de l’Université de Montréal avaient remporté leurs 10 premiers matchs.

Le week-end dernier, les joueuses uqamiennes ont vaincu les Stingers de l’Université Concordia par la marque de 4-0, avant de disposer des Gaiters de l’Université Bishop’s par le pointage de 3-0. L’attaquante Roseline Eloissant a inscrit 3 buts et 1 passe lors de ces deux rencontres, alors que la gardienne de but Léa Palacio-Tellier a enregistré ses 4e et 5e jeux blancs de l’année.

Effort collectif

Selon Alexandre Da Rocha, les succès de l’équipe en début de saison sont le résultat d’un effort collectif. Julia Liguori, meilleure joueuse des Citadins depuis 2016, connaît une autre campagne exceptionnelle. La capitaine Marie-Pier Gougeon, rétablie d’une blessure au genou qui lui a fait rater une bonne partie de la dernière année, ainsi qu’Émilie Carrier, qui a porté les couleurs de l’équipe de 2013 à 2017, sont quant à elles de retour pour une 5e saison.

L’arrivée de recrues ajoute également une nouvelle dimension à la formation. Mélissa Roy, qui a remporté deux Championnats canadiens avec le Rouge et Or de l’Université Laval en 2014 et 2016, puis évolué avec une équipe de première division en France en 2018, a choisi de poursuivre ses études en travail social à l’UQAM. Karima Lemire, l’une des meilleures joueuses au niveau collégial l’an dernier, s’est rapidement acclimatée au style de jeu universitaire. Les membres de l’équipe nationale d’Haïti Roseline Eloissaint, Emeline Charles, Phiseline Michel et Isnada Lebrun, qui sont arrivées à Montréal le printemps dernier, ont choisi de s’inscrire au certificat en anglais. Ces athlètes représenteront  leur pays au cours des prochaines semaines lors de matchs de qualification pour les Jeux olympiques de 2020.

«L’ajout de ces joueuses nous permet d’attaquer sur plusieurs fronts, affirme Alexandre Da Rocha. Nous pouvons battre l’adversaire à toutes les phases du jeu, que ce soit en possession du ballon, en transition ou sur les coups de pied arrêtés. L’esprit de groupe est très bon, les joueuses placent les succès de l’équipe avant leur intérêt personnel.»

Équipe à battre

Pour la première fois de son histoire, l’UQAM domine le classement en soccer féminin. Rappelons que les Citadins ont participé aux séries éliminatoires seulement 2 fois en 24 années d’existence, terminant au 4e rang en 1998 et en 2016 – l’UQAM s’était inclinée chaque fois en demi-finale.

«Nous sommes l’équipe à battre présentement, souligne l’entraîneur-chef. Cela représente un nouveau défi pour nous, mais notre groupe est très serein. Personne ne pense que nous avons accompli notre mission et que le reste de la saison sera facile.»

Débuts discrets chez les hommes

Du côté masculin, l’équipe dirigée par Christophe Dutarte connaît un début de saison discret. À mi-parcours, les Citadins présentent une fiche de 2 victoires, 2 défaites et 2 verdicts nuls. L’équipe qui a représenté le Québec lors des cinq derniers Championnats canadiens est toutefois en bonne posture pour participer une fois de plus aux séries éliminatoires, elle qui occupe le 3e rang au Québec.

Le week-end prochain, les Citadins rendront visite aux représentants de l’Université McGill au Stade Percival-Molson. Les femmes joueront à 18 h et les hommes à 20 h 15. Les deux rencontres seront présentées en direct en webdiffusion.

CATÉGORIES
PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE