Récupération d’appareils électroniques

L’UQAM a récolté près de 5000 petits appareils électroniques domestiques.

26 Mars 2019 à 10H53

L'électrobac du pavillon Judith-Jasmin a recueilli le plus grand nombre d'appareils électroniques, soit 2233 (175 kilos).Photo: Nathalie St-Pierre

L’UQAM s’est hissée au troisième rang des universités québécoises les plus performantes en matière de collecte de petits appareils électroniques domestiques selon le classement établi par électrobac, l’entreprise montréalaise à l’origine de la mise sur pied du système de bacs de récupération. Installés dans des centres commerciaux, des établissements d’enseignement et des entreprises, les conteneurs bleu et blanc recueillent des petits appareils électroniques domestiques en fin de vie comme les cellulaires, les chargeurs et les cartouches d'encre. Les appareils récupérés sont acheminés dans des centres de recyclage canadiens certifiés par le Bureau de qualification des recycleurs (BRQ).

En 2018, quelque 366 kilogrammes (806 livres) de déchets électroniques, soit 4675 petits appareils électroniques ont été amassés dans les trois électrobacs de l’UQAM. L'électrobac du pavillon Judith-Jasmin a recueilli le plus grand nombre d'appareils électroniques, soit 2233 (175 kilos) suivi du bac installé au pavillon R avec 1467 appareils (115 kilos). L’électrobac du pavillon PK a récolté pour sa part 168 appareils (76 kilos).

Le total des déchets électroniques recueillis à l’UQAM équivaut à un peu plus de 13 000 bouteilles d’eau en plastique recyclés.

On peut consulter la liste du matériel accepté dans l'électrobac sur le site web de l'entreprise.

L'UQAM met en place différentes collectes de matières recyclables, dont une collecte de piles usagées. Organisée dans le cadre du Défi énergie, la collecte a permis d'amasser plus de 130 kilos de piles usagées.

Bixi à prix d'ami

Les membres de la communauté universitaire peuvent de nouveau cette année bénéficier d'une réduction de 15 % à l'achat d'un abonnement annuel à Bixi, le système de vélos en libre-service. L'abonnement, au prix régulier de 94 dollars, passe ainsi à 79, 90 dollars. Pour profiter de l'offre, il suffit de cliquer sur le lien suivant http://developpement-durable.uqam.ca/bixi avant le 30 juin prochain et de s'inscrire au moyen d’une adresse courriel de l’UQAM valide.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE