Prix Robert-Bourassa

Trois Uqamiennes ont participé à un projet de recherche-action visant à faire rayonner la langue française en milieu scolaire.

28 Mai 2019 à 15H16

Le projet Entre Monts et Mots a été réalisé auprès d'élèves du primaire de deux écoles de la Commission scolaire des Hautes-Rivières.Image tirée de la vidéo du projet.

La communauté d'apprentissage Entre Monts et Mots, qui a utilisé l'approche des cercles d’auteurs pour développer l’amour et la maîtrise de la langue auprès des élèves de deux écoles primaires de la Commission scolaire des Hautes-Rivières, a obtenu le prix Robert-Bourassa le 24 mai dernier à Québec. Décerné par le ministère de la Culture et des Communications dans le cadre des Prix de reconnaissance en lecture du ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur, le prix Robert-Bourrassa récompense des projets originaux, novateurs et rassembleurs qui font rayonner la langue française dans le milieu scolaire.

La communauté d'apprentissage a été formée dans le cadre d'un projet de recherche-action sur la pratique des cercles d'auteurs comme moteur d'enseignement et d'apprentissage de la langue mené par les professeures Ophélie Tremblay (didactique des langues) et Elaine Turgeon (didactique). Outre les deux chercheuses et la candidate à la maîtrise en didactique des langues Stéphanie Laurence, la communauté d'apprentissage réunissait cinq enseignantes (Émilie Bhérer, Caroline Champagne, Julie Chevrier, Brigitte Rainville, Nathalie Sierro), deux orthopédagogues (Ruth Audet et Louise Tarte), une directrice d’établissement (Ruth Phaneuf), et deux conseillers pédagogiques (Brigitte Gagnon et Jean-Benoit Chouinard).

La communauté est née d’un besoin exprimé par des enseignantes: celui d’acquérir de nouvelles connaissances et d’ajuster leurs pratiques au regard de l’enseignement-apprentissage de l’écrit. Elles souhaitaient mettre en place une approche collaborative dans un environnement stimulant et engageant afin de développer chez leurs jeunes élèves un esprit d’entraide pour favoriser le développement de la compétence à écrire des textes variés.

À travers la recherche-action d’une durée de trois ans (2016-2019), subventionnée par le ministère de l'Éducation, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (MEESR) et le Fonds de recherche du Québec - Société et culture (FRQSC) dans le cadre du Programme de recherche sur l'écriture et la lecture, les membres de la communauté ont adopté, dans un premier temps, la posture de l’auteur pour découvrir «de l’intérieur» le processus d’écriture partant de la page blanche jusqu’à la diffusion d’un écrit.

Par la suite, les enseignantes ont amené leurs élèves à vivre la démarche, en tenant compte de leurs besoins individuels. Elles ont vu naître dans leur classe une communauté de petits écrivains aux idées foisonnantes et originales. Les élèves ont développé des stratégies d’écriture inspirées de différents auteurs en littérature jeunesse et augmenté leur confiance en eux.

La participation au projet a permis aux membres de cette communauté de développer une expertise unique au regard de l’enseignement-apprentissage de l’écrit. Les enseignantes et leurs collègues sont maintenant en mesure d’en faire part à leurs pairs au sein de leur école et à la communauté éducative élargie par le biais d’articles ou de colloques professionnels.

On peut visionner une capsule vidéo expliquant le projet.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE