Prix Roland-Arpin

La doctorante María Juliana Angarita Bohórquez est récompensée pour son mémoire sur un musée d'histoire en Colombie.

10 Octobre 2019 à 11H43

María Juliana Angarita Bohórquez

La doctorante en muséologie, médiation, patrimoine María Juliana Angarita Bohórquez (M.A. muséologie, 2019) est la lauréate 2019 du prix Roland-Arpin, doté d'une bourse de 4 000 dollars. Ce prix récompense chaque année un finissant ou une finissante d'un programme de maîtrise en muséologie de l'UQAM, de l'Université de Montréal, de l'Université Laval ou de l'Université du Québec en Outaouais qui a rédigé le meilleur essai ou travail dirigé.

Réalisé sous la direction de la professeure du Département d'histoire de l'art Jennifer Carter, le mémoire de María Juliana Angarita Bohórquez s'intitule «The construction of the Colombian Museum of Historical Memory and the curatorial challenges of its first exhibition». Les membres du jury ont souligné la rigueur de l'analyse et l'originalité du sujet, lequel est d’actualité en muséologie tout en étant peu commun dans la littérature scientifique. En effet, le musée étudié par la lauréate s’intéresse de très près aux enjeux sociaux et politiques actuels vécus par les citoyens, un courant que l'on retrouve de plus en plus en muséologie. Le jury estime que la réflexion qui se dégage de ce mémoire contribuera à l’avancement des connaissances en muséologie et favorisera l’émergence d’intérêts chez les chercheurs et les praticiens du réseau muséal québécois, canadien et international.

Créé en 2001, le prix Roland-Arpin est décerné lors du congrès de la Société des musées du Québec (SMQ), qui avait lieu cette année à Rimouski.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE