La réforme du PEQ suspendue

Des consultations auront lieu avec le milieu de l’enseignement supérieur et le monde des affaires concernant la controversée réforme.

11 Novembre 2019 à 10H41

Photo: Nathalie St-Pierre

Devant l’opposition des étudiants étrangers, du milieu universitaire et du monde des affaires, le gouvernement a décidé de suspendre les modifications qui devaient être apportées au Programme de l’expérience québécoise (PEQ). Selon une annonce faite le 8 novembre dernier par le ministre de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration Simon Jolin-Barrette, des consultations auront lieu avec les acteurs concernés de l’éducation et des milieux économiques pour réviser «les listes des domaines de formation en demande et des emplois en déficit».

«Nous nous réjouissons de la décision du gouvernement du Québec, qui a écouté les milieux et retiré le règlement modifiant le PEQ, a déclaré la rectrice Magda Fusaro. Il s’agit d’une excellente nouvelle pour les étudiants étrangers, les professeurs chercheurs et l’ensemble de la société. Je salue également la volonté gouvernementale de consulter les partenaires. L’UQAM participera activement à ces consultations.»

Dans une entrevue publiée le 7 novembre, la veille de l’annonce du retrait de la réforme, la rectrice plaidait pour des assouplissements au règlement visant à restreindre de façon importante l’accès au Certificat de sélection du Québec, et donc à l’immigration, pour les étudiants étrangers en formation dans les universités québécoises et pour les professeurs chercheurs recrutés à l’international.

Articles connexes
PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE