Regards sur l’innovation sociale

Le CRISES organise un colloque sur les avancées et les pistes d’avenir en recherche.

2 Mai 2019 à 16H46

Illustraton: Getty/Images

Dans le cadre du 50e anniversaire de l’UQAM, le Centre de recherche sur les innovations sociales (CRISES) tiendra un colloque, le 8 mai prochain, sur les avancées et les pistes d’avenir de la recherche en innovation et en économie sociales. Se déroulant à l’UQAM (local D-R200), le colloque sera l’occasion de revenir sur les apprentissages et constats qui ont émané des projets de recherche réalisés au fil des ans par le réseau du CRISES, et d’envisager de nouveaux chantiers.

Dirigé par le professeur du Département de stratégie, responsabilité sociale et environnementale Sylvain A. Lefèvre, le CRISES a été créé en 1986. Depuis 2001, il est un regroupement stratégique du Fonds de recherche du Québec sur la société et la culture. Centre interuniversitaire et pluridisciplinaire, il regroupe plus de 80 chercheurs provenant de différentes universités au Québec, au Canada anglais et en France. Ses axes de recherche concernent les politiques et les pratiques sociales, le territoire et les collectivités locales, les entreprises collectives, le travail et l’emploi.

Programmation

En matinée, les présentations porteront sur les avancées de la recherche depuis la fin des années 1980 jusqu'à aujourd’hui. Il sera question, notamment, des travaux réalisés par le CRISES, par le Laboratoire de recherche sur les pratiques et les politiques sociales (1992 à 2013), par l’Alliance de recherche universités-communauté en économie sociale (2000-2009) et par la Chaire de recherche du Canada en économie sociale (2003-2013).

En après-midi, les discussions seront consacrées aux nouveaux chantiers de recherche en innovation sociale: la gestion des entreprises sociales et collectives, l’entrepreneuriat et l’autonomie économique des peuples des Premières Nations, la philanthropie et la transformation sociale, la transition écologique et les nouveaux modèles d’action en développement territorial.

Le colloque se conclura par des échanges sur les enjeux de la co-construction et du transfert des connaissances, avec la participation de Vincent van Schendel, directeur général de Territoires innovants en économie sociale et solidaire (TIESS), et d’Isabel Heck, co-directrice de l’incubateur universitaire Parole d’excluEs et membre associée du CRISES.

Plusieurs chercheurs de l’UQAM seront présents au colloque, dont Benoît Lévesque, professeur émérite au Département de sociologie et co-fondateur du CRISES, Juan-Luis Klein, professeur au Département de géographie, Yves Vaillancourt, professeur émérite à l’École de travail social, Jean-Marc Fontan, professeur au Département de sociologie, René Audet, professeur au Département de stratégie, responsabilité sociale et environnementale, ainsi que Marie J. Bouchard, Annie Camus, Maude Léonard et Sonia Tello-Rozas, professeures au Département d’organisation et ressources humaines.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE