Science et comportement

Des Uqamiens relancent en format numérique la revue consacrée à la psychologie cognitivo-comportementale.

13 Juin 2019 à 11H38

Gilles Trudel, professeur au Département de psychologie, Christine Grou, présidente de l'Ordre des psychologues du Québec, Réal Labelle, professeur au Département de psychologie et président de l'Association pour la modification du comportement, Pascale Brillon, professeure au Département de psychologie et rédactrice en chef de la revue Science et comportement, et Jacques Forget, professeur au Département de psychologie.  Photo: Assia Boudjerida, candidate au doctorat en psychologie

Après 18 ans d’arrêt, la revue de psychologie Science et comportement est de retour en format numérique. Le lancement de son premier numéro a eu lieu à l’UQAM, le 12 juin dernier, en présence, notamment, de la présidente de l’Ordre des psychologues du Québec, Christine Grou, et du professeur du Département de psychologie Réal Labelle, président de l’Association pour la modification du comportement (ASMC). Fondée en 1970 et consacrée à la psychologie cognitivo-comportementale, Science et comportement est accessible en ligne gratuitement. Publiée deux fois l’an, elle comprendra des articles en français, accompagnés d’un résumé en anglais. Tous les numéros parus depuis 1970 sont également disponibles sur le site web de la revue.

La revue est publiée par l'Association pour la modification du comportement. Lorsqu’elle a été créée, en 1970, l’ASMC était la première association francophone au Canada qui regroupait des chercheurs, des professionnels et des étudiants intéressés par l’approche cognitive et comportementale. «Les recherches sur la modification du comportement humain se déroulant en grande partie dans le monde anglo-saxon – États-Unis, Grande-Bretagne, Australie –, les chercheurs francophones dans ce domaine subissaient des pressions de plus en plus fortes pour publier leurs articles dans des revues savantes anglophones, en particulier depuis les années 1990, souligne  Réal Labelle. L’ASMC, qui regroupe des chercheurs du Québec, de la France, de la Belgique et de la Suisse, entend préserver la tradition de publication en français d’articles en psychologie.»  

L’ASMC se donne pour mandat de promouvoir et de diffuser les connaissances dans le domaine des sciences du comportement humain par la publication de la revue Science et Comportement et par l’organisation régulière de colloques et d’ateliers de formation. «Les sciences du comportement humain s’intéressent à tout comportement observable et mesurable», note le professeur, qui est aussi directeur associé du Centre de recherche et d'intervention sur le suicide, les enjeux éthiques et pratiques de fin de vie (CRISE), et membre du Centre de recherche de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal. «Une émotion ou une pensée, dit-il, peuvent être considérées comme des comportements dans la mesure où elles présentent des symptômes observables.»

Outre l’approche cognitivo-comportementale, on retrouve trois autres approches importantes en psychologie: l’approche psychodynamique, d’inspiration freudienne, l’approche humaniste, centrée sur le développement de la personne, et l’approche systémique. «L’ASMC privilégie l’approche cognitivo-comportementale, dit Réal Labelle. Celle-ci se distingue, entre autres, par son caractère empirique, son recours aux statistiques et aux données dites probantes.» La thérapie cognitivo-comportementale traite des troubles psychologiques tels que la dépression, la phobie sociale, le trouble panique, le trouble d’anxiété généralisée, le trouble obsessif-compulsif et les troubles alimentaires. Elle intervient sur les processus mentaux, conscients ou non, considérés comme à l'origine des émotions et de leurs désordres.

Un rôle de tremplin

Revue francophone internationale, Science et comportement s’adresse aux chercheurs, aux praticiens et aux étudiants des cycles supérieurs. «Quand elle a été créée, la revue avait un caractère novateur, rappelle la professeure du Département de psychologie Pascale Brillon, rédactrice en chef de Science et comportement. Elle a permis de faire connaître au Québec l’approche cognitivo-comportementale, qui était alors en plein essor. Elle a aussi servi de tremplin pour les jeunes chercheurs qui souhaitaient publier leurs premiers articles scientifiques, et elle continuera de jouer ce rôle.»

Science et comportement diffusera des articles faisant état de recherches théoriques et empiriques ainsi que d’études de cas cliniques, en plus des recensions d’écrits et des critiques d’ouvrages. Le premier numéro, présentement en ligne, propose des articles portant sur des sujets tels que l’évolution de la thérapie cognitivo-comportementale au Québec, la détresse psychologique chez les couples aînés, le syndrome Gilles de la Tourette chez l’enfant et le traitement du trouble panique avec agoraphobie.

«Alors que les possibilités de publier en français se réduisent comme peau de chagrin, la renaissance de Science et comportement s’avère importante pour faire connaître les travaux de chercheurs de la Francophonie – ceux de l’Afrique, par exemple, pour lesquels la langue anglaise peut constituer une barrière», conclut Pascale Brillon.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE