Printemps musical

Le festival CODA met en valeur le talent des finissants du baccalauréat en musique.

28 Mars 2019 à 15H54

Des étudiants du bac en musique en répétition en vue du festival CODA.

De Bach au jazzman Bill Evans, de la musique cubaine à la musique contemporaine, de la mélodie française traditionnelle à la nouvelle chanson électro, les finissants du baccalauréat en musique (concentration pratique artistique) proposent une série de concerts à Montréal et dans ses environs dans le cadre de la sixième édition du festival CODA. Organisé par le Département de musique, l'événement se déroule du 3 au 24 avril.

Qu'ils soient guitaristes, pianistes, chanteuses, violonistes, saxophonistes ou bassistes, les finissants appartiennent à la relève musicale. Ils ont imaginé et préparé leurs spectacles à l'intérieur du cours Projet de fin d’études, dont le responsable est le professeur du Département de musique Stéphane Aubin. «L'objectif du cours est d’offrir à chaque étudiant l'occasion de sortir du moule académique en concrétisant une idée artistique personnelle sous la forme d'une prestation musicale devant public, explique Stéphane Aubin. Certains joueront leurs propres compositions, tandis que d’autres interpréteront des œuvres du répertoire populaire ou classique.»

Au total, 22 jeunes artistes présenteront un concert dans diverses salles de la métropole ainsi qu'à la salle Jacques-Hétu du Département de musique. Ils proposeront également un concert de clôture, le 24 avril à 20 h, au théâtre Fairmount (5240, avenue du Parc), qui réunira quelques-uns des numéros les plus marquants du festival.

Pour connaître le calendrier des spectacles et les noms des artistes-étudiants, on peut consulter le dépliant promotionnel du festival Coda.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE