Programme bonifié

Trois spécialisations en innovation sociale, en développement organisationnel et en gestion des opérations s'ajoutent à la maîtrise en gestion.

15 Janvier 2019 à 12H16

La maîtrise ès sciences de la gestion accueille quelque 300 étudiants par année, ce qui en fait le programme de deuxième cycle le plus fréquenté de l'Université. Photo: Getty Images

À compter de l'automne 2019, des spécialisations en innovation sociale et en développement organisationnel s'ajouteront à la maîtrise ès sciences de la gestion. Une spécialisation en gestion des opérations sera quant à elle offerte à compter de l'automne 2020.

Ces trois spécialisations s'ajoutent aux six existantes: ressources humaines, marketing, management, stratégie, gestion internationale ainsi que responsabilité sociale et environnementale. «Le programme fêtera ses 10 ans d'existence en 2019 et il a acquis une belle maturité, souligne Guylaine Landry, directrice du programme et professeure au Département d'organisation et ressources humaines. Le temps était venu de le développer afin d'offrir davantage d'options aux bacheliers qui souhaitent poursuivre leurs études à la maîtrise.»

Guylaine Landry.Photo: Émilie Tournevache

La maîtrise accueille quelque 300 étudiants par année, ce qui en fait le programme de deuxième cycle le plus fréquenté de l'Université. Pour chacune des spécialisations, deux profils sont offerts: le profil avec projet dirigé – stage en entreprise, projet d'intervention ou essai – et le profil avec mémoire de recherche.  «Environ 70 % des étudiants ont fait leurs études de premier cycle à l'UQAM, alors que 30 % proviennent d'autres universités québécoises ou de l'étranger», précise Guylaine Landry.

Plus de 75 % des diplômés se trouvent un emploi dans les trois mois suivant la fin de leurs études. «En plus d'un avantage salarial, les diplômés du programme connaissent une progression professionnelle plus rapide et occupent souvent des postes plus stimulants.»

Innovation sociale

La nouvelle spécialisation en innovation sociale vise à approfondir les connaissances des étudiants sur les pratiques et les organisations innovantes, sur le plan social, culturel ou environnemental. «Il existe un grand engouement pour la recherche en innovation sociale, pour la nécessité de trouver des formes alternatives d'organisation qui répondent de façon plus durable aux besoins de la société», mentionne Guylaine Landry.

L'UQAM compte une centaine de professeurs possédant une expertise en innovation sociale, dont une quarantaine à l'ESG. L'Université a été pionnière dans le domaine avec la création du Centre de recherche sur les innovations sociales (CRISES) en 1986 – le CRISES compte aujourd'hui près de 50 membres. Depuis, de nombreuses unités de recherche et programmes d'études en lien avec ce domaine stratégique ont été créés.

Développement organisationnel

Le développement organisationnel s'intéresse aux processus de changement qui améliorent l'efficacité des organisations et des relations humaines au travail. «C'est l'un des sept champs de pratique reconnus par l'Ordre des conseillers en ressources humaines, précise la directrice. Il y a énormément d'offres d'emploi dans le domaine.»

La spécialisation accordera une importance à la professionnalisation des futurs conseillers en développement organisationnel en les amenant à réfléchir à leur savoir-être et à développer leur savoir-faire, notamment par le biais d’une approche pédagogique expérientielle – ateliers de discussion et d’auto-évaluation, interventions sur le terrain, conférences, partenariats avec les ordres et associations professionnels.

Gestion des opérations

La gestion des opérations vise à créer, gérer et améliorer les systèmes opérationnels d’une organisation afin de procurer de la valeur ajoutée aux clients, aux organisations et à la société. «Traditionnellement associée aux usines et au secteur manufacturier, la gestion des opérations se retrouve aujourd'hui dans plusieurs secteurs comme les entreprises de services, le milieu de la santé, les gouvernements ou les organisations humanitaires», mentionne Guylaine Landry.

De nombreux postes en gestion des opérations sont offerts, notamment en matière de transformation numérique, de délocalisation des opérations et de logistique en contexte humanitaire.

Nouveau certificat en gestion des opérations

En plus de l'ajout d'une spécialisation à la maîtrise, un nouveau certificat en gestion des opérations sera offert à compter de l'automne 2019. La concentration en gestion des opérations du baccalauréat en administration sera également modifiée à compter de l'automne.

Meilleur encadrement des étudiants

Deux nouvelles mesures d'encadrement faciliteront dorénavant le parcours universitaire des étudiants à la maîtrise. Le Carrefour des stages de l'ESG UQAM offre, à compter de l'hiver 2019, une approche personnalisée.  «Au lieu d'attendre les demandes des étudiants, les agents de stages les approcheront afin de les aider à se dénicher un stage et à bien s'y préparer», mentionne Guylaine Landry.

Dans le cadre d'un projet pilote du Bureau d'accueil et d'intégration des étudiants étrangers des Services à la vie étudiante, les étudiants étrangers inscrits au programme bénéficieront quant à eux d'un suivi personnalisé pour les aider à s'intégrer au Québec et à l'UQAM, et à remplir les formalités administratives.

Il est possible de faire une demande d'admission à la maîtrise ès sciences de la gestion jusqu'au 1er mars.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE