L'UQAM, première au Canada

Avec plus de 3,1 millions de dollars, l'UQAM se classe au premier rang du programme Développement Savoir du CRSH.

6 Février 2019 à 11H54

Photo: Nathalie St-Pierre

L'UQAM a reçu la part du lion lors du dernier concours Développement Savoir du Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) du Canada. Au total, 54 équipes dirigées par des chercheurs de l'Université ont obtenu plus de 3,1 millions de dollars en subventions, ce qui place l'UQAM au premier rang en termes de nombre de demandes financées et de montant total octroyé. Son taux de succès– 70,1% de ses demandes ont été financées – est nettement au-dessus de la moyenne nationale de 59,4%.

La vice-rectrice à la Recherche, à la création et à la diffusion Catherine Mounier se réjouit de ces résultats et félicite les chercheurs pour leurs succès. «Cela démontre le dynamisme non seulement des jeunes chercheurs, mais aussi l’émergence de nouveaux créneaux de recherche prometteurs, a-t-elle commenté. N’oublions pas de souligner le travail des professionnels de soutien à la recherche dans les facultés et au Service de la recherche et de la création, qui ont contribué à ce succès sans précédent.» 

Les subventions accordées dans le cadre du programme Développement savoir appuient les étapes initiales de la recherche. Destinées aux nouveaux chercheurs ainsi qu’aux chercheurs qui souhaitent examiner de nouvelles questions de recherche ou faire l’essai de nouvelles approches, elles sont valables pendant un à deux ans.

 Les chercheurs concernés avaient été avisés du montant qu'ils allaient recevoir en juin dernier, mais les résultats du concours pour l'ensemble du Canada ont été rendus publics seulement le 30 janvier dernier, lors d'une conférence de presse de la ministre des Sciences et des Sports Kirsty Duncan. La ministre a annoncé un investissement total en sciences sociales et humaines de 141 millions de dollars, qui servira à appuyer près de 3 000 chercheurs et étudiants à travers différents programmes.

Voici la liste des professeurs responsables des équipes de recherche ayant obtenu une subvention dans le cadre du programme Développement Savoir 2018-2019 ainsi que le titre de leur projet de recherche:

Catherine Amiot (psychologie), Exploring the association between pet ownership and psychological well-being: Do pets contribute to human well-being and if so, how? (49 991 $)

Paulina Arroyo Pardo (sciences comptables), Les partenariats d'apprentissage : une réponse à un défi planétaire pour l'amélioration de la gestion des crises? (60 287 $)

Geneviève Audet (éducation et formation spécialisées), Intervenir en contexte de diversité ethnoculturelle : se raconter. Un projet de reconstruction et de théorisation de récits de pratique d'enseignants (59 665 $)

Audrey-Kristel Barbeau (musique), Les effets de la pratique musicale sur le stress et le système immunitaire de musiciens amateurs de 50 ans et plus (39 835 $)

Cécile Bardon (psychologie), Valider empiriquement le concept opérationnel de «l’option suicide» pour comprendre les comportements suicidaires chez les personnes ayant une déficience intellectuelle ou un trouble du spectre de l’autisme (54 827 $)

Geneviève Beaulieu-Pelletier (psychologie), Psychological predispositions perpetuating status quo ideologies or radical activism: Do parent-related memories impact system justification and social mobilization? (41 864 $)

Sara Bédard-Goulet (études littéraires), L’événement de réception : entre perte et refus (64 601 $)

Cassie Bérard (études littéraires), Vers une théorie-pratique de l'excès de fiction : distorsions, disjonctions et déviations des lignes narratives (70 948 $)

Marie-Aude Boislard-Pépin (sexologie), Pourquoi les adultes émergents inexpérimentés sexuellement sont-ils stigmatisés? (58 601 $)

Mouloud Boukala (École des médias), Les perceptions et les pratiques de l’environnement par les personnes à mobilité réduite dans la ville de Montréal (75 000 $)

Valérie Bourgeois-Guérin (psychologie), La souffrance psychologique chez les hommes âgés atteints d'un cancer incurable (67 556 $)

Amandine Catala (philosophie), Vers la justice épistémique: Rendre possible l’agentivité épistémique aux marges (67 935 $)

Barbara Clausen (histoire de l'art), Keeping it Live: Performance Art between Archive and Exhibition (57 860 $)

Benjamin Deruelle (histoire), Criminalité et justice de guerre dans la France des guerres d'Italie (1494-1559) (49 431 $)

Saidatou Dicko (sciences comptables), L'économie politique des accords commerciaux transnationaux? Une analyse de cas du CETA (61 942 $)

Marina Doucerain (psychologie), Couple dynamics and adjustment among migrant couples in Canada (74 987 $)

Hélène Duval (danse), Danse adaptée aux besoins de tous les élèves: dispositifs didactiques et identitaires inclusifs (57 846 $)

Anila Fejzo (didactique des langues), Rôle des connaissances morphologiques dans la compréhension en lecture chez les élèves francophones montréalais et torontois de la 4e à la 6e année du primaire (69 809 $)

Denis Foucambert (linguistique), Entraîner la syntaxe pour améliorer la compréhension en lecture au secondaire (67 428 $)

Frédéric Fournier (didactique), Détermination des traces informatiques et des indicateurs d’apprentissage dans le contexte des laboratoires de science (51 152 $)

Annie Gérin (histoire de l'art), Le Musée de la Culture artistique (1919-1928) : Histoire intellectuelle et sociale d’une muséologie soviétique expérimentale oubliée (46 529 $)

Mathieu-Joël Gervais (psychologie), Évaluation d’une formation de l’INSPQ visant à mieux intervenir auprès de la diversité sexuelle et de genre (61 561 $)

Amélie Guèvremont (marketing), La présentation de soi à travers les marques sur les réseaux sociaux : le cas des adolescents sur Instagram (33 672 $)

Laurie Guimond (géographie), Migrations, nordicité et interculturalité : expériences croisées des nouveaux résidents et de leurs communautés d’accueil (Pakua Shipu et Saint-Augustin, Basse-Côte-Nord) (72 467 $)

Catherine Haeck (sciences économiques), Education and the Intergenerational Transmission of Income (74 643 $)

Shawn Hordyk (travail social), Community-based bereavement support for Inuit living in Montreal and Nunavik (70 000 $)

Laurent Jérôme (sciences des religions), Le tourisme comme levier de développement et de souveraineté en milieu autochtone : histoire, pratiques et savoirs des Atikamekw de Manawan (66 604 $)

Oumar Kane (communication sociale et publique), Changements climatiques et médias numériques. Une topographie mixte du hashtag #climatechange sur Twitter (52 108 $)

Gina Lafortune (éducation et formation spécialisées), Exploration des effets croisés du contexte d’acculturation et du genre sur l’expérience scolaire et le rapport aux savoirs de jeunes d’origine haïtienne au secondaire (39 352 $)

Diane Leduc (didactique), L’engagement cognitif d’étudiants de grands groupes universitaires en situation de e-évaluation (72 138 $)

Julie Lefebvre (éducation et formation spécialisées), Étude de la réflexion sur l'action pédagogique d’enseignants novices et expérimentés à l'ordre d'études collégiales, secteurs techniques:les moments forts de la transformation des façons de voir et de faire le métier (46 902 $)

Lise Lemay (didactique), Interactions de qualité dans les services de garde en milieu familial? Points de vue des practiciennes sur la question (42 244 $)

Christophe Malaterre (philosophie), The First Principles of Chemical Evolution (66 866 $)

Julien Martin (sciences économiques), Tax avoidance, market power, and corporate governance (61 316 $)

Florian Mayneris (sciences économiques), Land as a production factor: How much land do Canadian establishments use? (59 498 $)

Sophie Meunier (psychologie), Les déterminants du bien-être et de la détresse psychologique au travail des employés du secteur sans but lucratif (69 795 $)

Valérie Michaud (organisation et ressources humaines), La gestion des ressources humaines dans les entreprises d'économie sociale : exploration des outils, pratiques et paradoxes (37 897 $)

Sébastien Monette (psychologie), Désinhibition sociale chez les enfants victimes de maltraitance: Prévalence et facteurs de risque (73 761 $)

Éric Mottet (géographie), Les nouvelles routes de la soie chinoise, un atout géopolitique pour le Laos? Le cas du corridor indochinois (57 561 $)

Katharina Niemeyer (École des médias), Une recherche exploratoire sur la médiatisation du « terrorisme » dans les médias d’information canadiens francophones et anglophones (1900-2000) (64 974 $)

Guillaume Ouellet (sociologie), L’univers des représentations de l’autisme : productions, tensions et transformations (46 712 $)

Geneviève Pagé (science politique), Transformer les rapports de pouvoir dans les salles de classe : une étude exploratoire (71 223 $)

Alison Paradis (sexologie), Conflict resolution in adolescent dating relationships: A comprehensive daily diary study of the contextual factors associated with dating violence (54 593 $)

Caroline Payant (didactique des langues), Second and third language learners: An in-depth analysis of metalinguistic abilities (52 749 $)

Isabelle Plante (éducation et formation spécialisées), Développement d'instruments de mesure des stéréotypes de genre inconscients chez les élèves du secondaire (59 431 $)

Mélina Rivard (psychologie), De l'intervention comportementale intensive précoce à l'école: évaluation de la qualité de la trajectoire de services chez les familles d'enfant ayant un trouble du spectre de l'autisme (69 698 $)

Élias Rizkallah (sociologie), Méthodes de fouille de textes pour l’analyse des relations sémantiques des représentations sociales dans les grands corpus (72 220 $)

Thomas Saias (psychologie), Facteurs associés à l'attrition dans un programme gouvernemental de prévention précoce : deux études qualitatives (55 660 $)

Marina Schwimmer (éducation et pédagogie), La culture du bien-être à l'école au Québec: quelles pratiques et quelles rationalités? (53 747 $)

Ophélie Tremblay (didactique des langues), Identification, description et enseignement du vocabulaire transdisciplinaire en usage au primaire (48 748 $)

Claudia Verret (sciences de l'activité physique), Recherche-action mixte sur les perceptions des enseignants et le développement des stratégies d’enseignement inclusives au regard de l’intérêt en situation des élèves en difficulté en éducation physique et à la santé (65 566 $)

Stéphane Villeneuve (didactique), Cyberintimidation envers le corps professoral universitaire: fréquence, types et solutions (38 653 $)

Michael Zuniga (didactique des langues), Mapping the effects of L2 task characteristics on learners' emotional experience in the classroom (43 884 $)

Natasha Zwarich (histoire), Analyse des pratiques d’évaluation de la performance en archivistique (31 136 $)

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE