Campagne de sensibilisation pour les ados

Des jeunes proposent des capsules vidéo sur leur perception des violences sexuelles et du consentement.

24 Mai 2019 à 10H59

Pendant que l’éducation à la sexualité chez les enseignants du Québec fait débat, des jeunes de 14 à 19 ans ont participé à la création de courtes capsules vidéo sur les violences sexuelles, le consentement et le rôle des pairs dans leur vie amoureuse. Ce projet a été mené par la professeure du Département de sexologie Mylène Fernet et son équipe du Laboratoire d'études sur la violence et la sexualité, avec le soutien du Secrétariat à la condition féminine du Québec.

Le projet «Campagne de sensibilisation des violences sexuelles en contexte intime: une initiative AVEC, PAR et POUR les adolescents» a été conçu afin de sensibiliser les jeunes aux violences sexuelles exercées par un partenaire. Il a mobilisé 30 adolescents qui ont été impliqués dans l'ensemble de la démarche, de l'identification des messages clés à la réalisation de 24 capsules vidéo basées sur leurs témoignages. La campagne, que la professeure souhaitait inclusive en matière de diversité culturelle et sexuelle, propose aussi des messages positifs de promotion de relations harmonieuses et égalitaires.

«L'adolescence est une période charnière du développement de l’individu, souligne Mylène Fernet. Les jeunes y vivent leurs premières relations amoureuses et ces relations favorisent la formation de l’identité, la découverte de l’intimité ainsi que l’épanouissement affectif, relationnel et sexuel. Plus qu’à n’importe quelle autre période, les adolescents sont réceptifs à aborder des contenus qui touchent à leurs préoccupations en matière de relations amoureuses et de sexualité. Ces vidéos permettent d’ouvrir un espace de dialogue avec les jeunes sur ces questions.»

Les jeunes participants, souligne-t-elle, sont heureux d’avoir eu la possibilité d’exprimer leurs préoccupations à chaque étape du projet en partageant leurs expériences sexuelles et leur avis sur la façon dont ils souhaitaient sensibiliser les jeunes de leur âge à ces questions.

Les capsules seront diffusées sur les réseaux sociaux (Instagram, Facebook et Twitter) afin de rejoindre les jeunes, les parents, les enseignants et la population en général.

PARTAGER
COMMENTAIRES 1 COMMENTAIRE

Commentaires

Bravo à vous tous et à ces jeunes qui ont pu s'impliquer dans le processus de création.