Prix de la Relève

Virginie Dufresne-Lemire est honorée par le Conseil de diplômés de la Faculté de science politique et de droit.

12 Avril 2019 à 10H07

La diplômée et juriste Virginie Dufresne-Lemire.

La diplômée Virginie Dufresne-Lemire (B.A. relations publiques, 2011; LL.B., 2014) a obtenu le prix de la Relève, décerné par le Conseil de diplômés de la Faculté de science politique et droit. Ce prix vise à valoriser les personnes diplômées de la Faculté ayant terminé leurs études depuis au moins 10 ans, dont les réalisations ont eu des retombées humaines, sociales, politiques, culturelles ou communautaires.

Virginie Dufresne-Lemire a reçu la distinction le 9 avril dernier, lors de la 4e édition du Gala Expérientia, qui a rassemblé 200 personnes. Organisé par le Conseil de diplômés de la Faculté avec l’Institut d’études internationales de Montréal (IEIM), cet événement vise à mettre en valeur l'excellence des programmes de la Faculté, les performances des étudiants aux concours de plaidoirie, dont les simulations internationales, et leur participation à la Clinique internationale de défense des droits humains (CIDDHU).

Candidate à la maîtrise en prévention et règlement des différends à l’Université de Sherbrooke, la diplômée est membre fondatrice du cabinet Arsenault Dufresne Wee. Elle a commencé par pratiquer le droit criminel, puis s’est spécialisée en droit civil dans les cas de brutalité policière et d’agressions sexuelles, notamment dans le cadre d’actions collectives contre des congrégations religieuses. Elle travaille également auprès des populations autochtones.

La jeune avocate a été membre du C.A. du Centre de ressources et d’intervention pour hommes abusés sexuellement dans leur enfance (CRIPHASE), un organisme à but non lucratif qui aide les hommes à se libérer de ce traumatisme, ainsi que membre bénévole du Comité pro bono et du Comité affaires publiques du Jeune Barreau de Montréal. Impliquée dans la Ligue des droits et libertés et dans l’Association du Jeune Barreau comme membre bénévole pour le service «Mercredi j’en parle à mon avocat», elle siège également au C.A. de la Fondation Yvon Deschamps Centre-Sud, qui vient en aide aux familles et aux jeunes du quartier. Depuis l’an dernier, Virginie Dufresne-Lemire agit à titre d’avocate bénévole à la Clinique internationale de défense des droits humains, à l’UQAM, où elle supervise des équipes d’étudiants.

Le Gala Expérientia s’est déroulé sous la présidence d’honneur de l’ancien premier ministre du Québec Pierre-Marc Johnson, en présence, notamment, de la juge en chef de la Cour d’appel du Québec, Nicole Duval-Hessler, de la présidente du tribunal des droits de la personne, Anne-Marie-Jones (LL.B., 1978), et de la présidente sortante de l’Association du Barreau canadien, Division du Québec, Marie-Christine Hivon.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE