Hommage à Yolande Cohen

La professeure du Département d'histoire reçoit un doctorat honoris causa de l’Université de Montréal. 

10 Juin 2019 à 10H47

Guy Breton, recteur de l'Université de Montréal (UdeM), Yolande Cohen, professeure du Département d'histoire, Louise Roy, chancelière émérite de l'UdeM, Louis Roquet, chancelier de l'UdeM, et Alexandre Chabot, secrétaire général de l'UdeM. Photo: Fanny La-Jacob

L’Université de Montréal (UdM) a décerné un doctorat honoris causa à la professeure du Département d’histoire Yolande Cohen. Spécialiste de l'histoire comparée des femmes et du genre, Yolande Cohen a acquis une reconnaissance internationale comme historienne du social. La distinction lui a été remise le 7 juin dernier lors de la collation des grades de troisième cycle qui s’est déroulée à l’amphithéâtre Ernest-Cormier du pavillon Roger-Gaudry.

Titulaire d’une maîtrise en histoire de l’Université Paris 8 et d’un doctorat de l’École des hautes études en sciences sociales de Paris, Yolande Cohen est professeure au Département d’histoire depuis 1990. Ses travaux ont notamment permis de mieux comprendre les enjeux liés au fait de prendre soin des autres, un travail longtemps gratuit et majoritairement accompli par les femmes qui, selon l’historienne, devrait faire l’objet d’une réévaluation majeure dans les sociétés occidentales. Elle a également poursuivi des recherches sur les Juifs marocains en tant que minorité ethnique et religieuse, soulevant la question des rapports interethniques et interconfessionnels dans la période postcoloniale. 

Yolande Cohen est l’auteure d’une dizaine d’ouvrages et de plus de 80 articles. Elle a été faite chevalière de l’Ordre national du Québec (2017) et chevalière de la Légion d’honneur de la République française (2012). Elle a dirigé la Chaire d’études du Québec contemporain à l’Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3 et assuré la présidence de l’Académie des arts, des lettres et des sciences humaines de la Société royale du Canada, de 2012 à 2016.  

L’historienne s’est illustrée par ses positions sociales en faveur d’une société plus équitable et inclusive. Comme citoyenne engagée, Yolande Cohen a participé à la fondation de Vélo Québec, du Regroupement des femmes du Québec et de Montréal écologique. Cette ancienne candidate à la mairie de Montréal (1994) s’exprime régulièrement, dans les grands quotidiens, sur les questions sociales de l’heure.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE