MIMs dans le Top 100

L'entreprise créée à partir de travaux menés à l'UQAM figure parmi les startups prometteuses du Red Herring.

24 Novembre 2020 à 14H46

Double hélice d'ADN visible sous microscope.Image: iStock

My Intelligent Machines, ou MIMs, l'entreprise fondée en 2017 par les professeurs Sarah Jenna (chimie) et Abdoulaye Baniré Diallo (informatique), en collaboration avec le spécialiste en intelligence artificielle Mickaël Camus, figure dans le Top 100 North America du Red Herring. Ce palmarès recense annuellement les 100 startups les plus prometteuses en Amérique du Nord. Il est publié par le magazine américain Red Herring, spécialisé dans les nouvelles technologies.

À la suite de cette victoire, MIMs sera invitée à présenter lors ​du​ Red Herring Top 100 Global Event en 2021 et à se mesurer aux autres gagnants de l’Amérique du Nord, de l’Europe et de l’Asie.

Les éditeurs de Red Herring ont été parmi les premiers à reconnaître, il y a quelques années, le potentiel d'entreprises telles que Facebook, Twitter, Google, YouTube et eBay. Il s'agit donc d'une reconnaissance prestigieuse pour MIMs, qui met en marché des solutions de service-logiciel dédiées aux compagnies pharmaceutiques et biotechnologiques. Alors que les solutions conventionnelles en IA fonctionnent comme des «boîtes noires», le logiciel de MIMs est conçu de manière à déployer des capacités considérables de traitement de données, lors de la découverte et de l’étape préclinique de tout processus de développement de médicaments. Il permet de procéder à des stratifications et classements de patients tôt dans le processus et avec une précision encore jamais obtenue.

«Notre système d’intelligence augmentée change complètement la donne au niveau de la découverte de médicaments pour toute l’industrie pharmaceutique, déclare Sarah Jenna, pdg de l’entreprise. Nous sommes privilégiés de recevoir ce prix prestigieux décerné par des experts, acteurs et journalistes de l’industrie réunis par Red Herring : c’est un signal clair de l’attention que reçoit notre modèle d’affaires dans l’industrie, dont Google, tout en plaçant l’ensemble de l’écosystème québécois en IA sous les projecteurs.»

Dans la même semaine, MIMs a également été sélectionnée pour faire partie des six entreprises finalistes représentées par leurs hauts dirigeants lors de la grande finale lors du Transatlantic Leaders Forum organisé par FrenchFounders, où elle a été la seule entreprise en démarrage canadienne et québécoise à y être représentée. FrenchFounders est un club d’affaires international francophone favorisant le réseautage entre hauts dirigeants et créateurs d’entreprises aux États-Unis et à l’échelle mondiale.

Rappelons qu'en 2017, l'entreprise Noviflow, issue des travaux menés au laboratoire du professeur Omar Cherkaoui, avait fait partie du palmarès Red Herring.

Articles connexes
PARTAGER