COVID-19 et consommation responsable

Selon le Baromètre de la consommation responsable, les habitudes développées par la population depuis le début de la pandémie semblent perdurer dans le temps.

26 Novembre 2020 à 16H43

COVID-19: tous les articles
Toutes les nouvelles entourant la COVID-19 et les analyses des experts sur la crise sont réunies dans cette série.

Série En vert et pour tous
Projets de recherche, initiatives, débats: tous les articles qui portent sur l'environnement.

Le Panier Bleu est utilisé par environ 1 consommateur sur 5 pour trouver de l’information au sujet des entreprises locales ou pour y dénicher un produit fabriqué ou cultivé au Québec.
Photo: Panier bleu

L’Observatoire de la consommation responsable (OCR) de l’ESG UQAM a dévoilé le 25 novembre la 11e édition de son Baromètre annuel de la consommation responsable (en version pdf). Cette édition spéciale comprend les résultats de la troisième vigie mensuelle de la consommation en temps de Covid-19, réalisée en collaboration avec la firme québécoise d’études de marché MBA Recherche. Celle-ci permet de comparer l’évolution des pratiques lors de la période de confinement (deux premières vigies) et au moment de la réouverture progressive des commerces non essentiels, du mois de juin jusqu’à la fin de septembre, soit avant la mise en place du (re)confinement partiel.

«Depuis le déconfinement, la pandémie continue d’accélérer les transitions des modes de vie et de consommation», constate d’emblée le professeur du Département de marketing et directeur de l’OCR Fabien Durif. Les mesures sanitaires ont eu un impact sur les comportements des gens en matière de consommation responsable. «L’impact est négatif en particulier sur deux aspects de la consommation responsable: le transport en commun et la consommation collaborative, des pratiques qui connaissaient une croissance relativement continue ces dernières années», poursuit le directeur. En 2020, 21 % des répondants seulement affirment utiliser fréquemment les transports en commun tandis qu’ils étaient 34 % en 2019.

La crise sanitaire ne semble pas, par contre, freiner le compostage (41 % d’adeptes fréquents), le recyclage (89 % d’adeptes fréquents) et la popularité grandissante de la consommation locale (61 % d’adeptes fréquents), avec une augmentation particulièrement importante des achats de produits alimentaires locaux dans la dernière année.

Autres faits saillants:


Le retour du «fait maison» 

Le phénomène s’amplifie, même si les citoyens ont moins de temps libre: 77 % des répondants déclarent avoir davantage cuisiné, 38 % effectué davantage diverses réparations et 33 % se sont lancés dans les rénovations plus qu’auparavant.

Une consommation plus sobre

Avec la crise de la COVID-19, le lien entre plaisir et consommation semble être plus ténu: 77 % des gens ont eu moins envie de magasiner et 61 % déclarent avoir dépensé moins qu’avant la pandémie dans les magasins.

Le prix, un critère de choix encore plus prépondérant

Depuis la réouverture progressive des commerces non essentiels, 73 % des répondants comparent davantage le prix entre les produits. Ils sont 64 % à avoir acheté plus de produits à rabais.

L’achat local et l’engagement économique s’imposent

Pour 86 % des répondants, il est important d’acheter des produits fabriqués au Québec dans un esprit de solidarité avec les entreprises québécoises. Le Panier Bleu est utilisé par environ 1 consommateur sur 5 pour trouver de l’information au sujet des entreprises locales ou pour y dénicher un produit fabriqué ou cultivé au Québec.

Des perspectives de rebond, vers une nouvelle normalité?

Les habitudes (ralentissement du rythme de vie, achat local, «fait maison», etc.) développées par la population québécoise depuis le début de la pandémie semblent perdurer dans le temps. Près de 75 % des répondants ont l’intention d’acheter davantage de produits fabriqués au Québec lorsque la pandémie sera éradiquée.

Une évolution du TOP 5 des marques perçues comme étant les plus responsables et authentiques durant la crise

Les épiciers occupent une place importante dans l’esprit des gens lorsqu’il est question de responsabilité pendant la pandémie. Depuis le confinement, Metro et IGA se partagent les deux premières places du TOP 5. Cascades, la marque jugée la plus responsable par la population depuis la mise en place du Baromètre, se place désormais en quatrième position en raison du contexte spécifique de la crise sanitaire.

PARTAGER