Carrières à suivre

Des diplômés de l'UQAM occupent des postes stratégiques et réalisent des choses remarquables dans toutes les sphères de la société: quelques noms à retenir.

10 Novembre 2020 à 11H58

Série Carrières à suivre

Ministre des Relations internationales et de la Francophonie depuis l’élection de 2018, la députée de la Coalition Avenir Québec dans Bertrand Nadine Girault (M.B.A., 2003) a reçu en juin dernier le nouveau chapeau de ministre de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration et celui de présidente du Comité ministériel de l’économie et de l’environnement. Depuis octobre, elle est également ministre responsable de la région des Laurentides. Avant son entrée en politique, Nadine Girault a occupé des postes de haute direction dans le secteur bancaire, devenant la première femme noire à occuper un poste de vice-présidente à la Banque de Montréal.

Guy Cournoyer (LL.B., 1986) a été nommé juge à la Cour d’appel du Québec. Ce lauréat d’un prix Reconnaissance de la Faculté de science politique et de droit en 2007 est le deuxième diplômé de l’UQAM, après Yves-Marie Morissette (B.Sp. science politique, 1972), à être appelé à siéger au plus haut tribunal de la province. Surtout connu pour son rôle à titre de conseiller juridique associé à la Commission Gomery sur le scandale des commandites, en 2004-2005, et auprès de la Commission d’enquête Poitras chargée de faire enquête sur la Sûreté du Québec, en 1996-1998, Guy Cournoyer occupait la fonction de juge à la Cour supérieure du Québec (district de Montréal) depuis 2007. Il a également été président de l’Association québécoise des avocats et des avocates de la défense, président et vice-président de l’Association des avocats de la défense de Montréal et membre du Comité permanent sur le droit pénal du Barreau du Québec. 

Auparavant chef du Bureau des projets stratégiques et prioritaires à la Direction générale de la Ville de Montréal, Isabelle Bonneau (Ph.D. administration, 2016) est, depuis juillet dernier, la nouvelle directrice générale de la Société du parc Jean-Drapeau. Ingénieure de formation, Isabelle Bonneau cumule plus de 25 ans d’expérience dans les domaines du transport, de l’organisation municipale et publique, du génie-conseil et de la haute technologie. En 2014, elle avait obtenu l’unique bourse doctorale attribuée à travers le monde par le Project Management Institute

Michel  Rochette (B.A. science politique, 2007), qui travaillait depuis 2014 pour le cabinet de relations publiques National, où il avait été nommé directeur du secteur Environnement, énergie et mines, est, depuis septembre, le nouveau vice-président, affaires publiques et gouvernementales, du Conseil du patronat du Québec. Avant son entrée chez National, Michel Rochette avait été directeur des communications du Parti libéral du Québec, de 2007 à 2013, et attaché de presse du ministre Michel Audet, de 2003 à 2007.

 

L’ancien vice-recteur à la Vie académique de l’UQAM et ancien doyen de la Faculté de science politique et de droit René Côté (LL.B., 1982) est le nouveau président du Conseil de la justice administrative. Ce conseil a pour principal mandat de recevoir, d’examiner et de faire enquête sur les plaintes déontologiques formulées à l’endroit des juges administratifs du Québec. Il peut aussi être appelé à donner son avis au ministre de la Justice sur diverses questions touchant la procédure ou l’administration de la justice administrative.

Alain Lachance (LL.B., 1997) a été nommé juge au Tribunal administratif du travail, affecté à la Division de la santé et de la sécurité du travail. L’avocat était conseiller en relations de travail à l'Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux depuis 2019. Il avait auparavant occupé des postes chez GPI Québec, à la Centrale des syndicats démocratiques, où il a été avocat aux lois spéciales et conseiller à la négociation, de 2005 à 2018, ainsi qu’à la Fondation pour aider les travailleuses et travailleurs accidentés (F.A.T.A.), de 2003 à 2005.

Productrice à l’Office national du film depuis près de 20 ans, dont les six dernières à titre de productrice exécutive au Studio d’animation français, Julie  Roy (B.Ed. préscolaire et enseignement primaire, 1995) a été promue directrice générale, création et innovation. Parmi les quelque 50 productions à son actif, on compte le court métrage d’animation Le grand ailleurs et le petit ici, primé dans de nombreux festivals, de la professeure associée de l’École de design Michèle Lemieux

 

L’artiste multidisciplinaire Stanley Février (M.A. arts visuels et médiatiques, 2019) a remporté le prestigieux Prix en art actuel du Musée national des beaux-arts du Québec (MNBAQ). Offert en partenariat avec RBC Fondation, ce prix est remis tous les deux ans. Une exposition au sera consacrée à l’artiste l'année prochaine et le MNBAQ acquerra certaines de ses œuvres à hauteur de 50 000 dollars afin de les ajouter à sa collection. Plusieurs musées dans le monde possèdent des oeuvres de Stanley Février, qui a participé à de nombreuses expositions au cours des dernières années, dont Over my Black Body, présentée à la Galerie de l'UQAM en 2019 à l'occasion du 50e anniversaire de l'UQAM.

L’ancien nageur paralympique Benoît Huot (B.A. communication, 2014), 20 fois médaillé, sera chef de mission de la délégation canadienne lors des XXIIe Jeux du Commonwealth, qui auront lieu à Birmingham, en Angleterre, en 2022. Ces Jeux présenteront le plus grand programme parasportif de l’histoire. Benoît Huot avait été chef de mission adjoint lors des derniers Jeux du Commonwealth, qui se sont tenus en Australie en 2018.

 

En août dernier, Chantale Beaudin (LL.B., 1986) a été nommée juge de la Cour du Québec. Depuis 2009, l’avocate pratiquait au sein du cabinet Gagnier Guay Biron (qui dessert le Service des affaires juridiques de la Ville de Montréal). Elle enseignait également à l’École du Barreau dans les domaines du droit de la preuve civile, de la responsabilité civile et de l’éthique et déontologie.

 

 

Directeur du développement au Partenariat du Quartier des spectacles depuis juin 2013, Éric Lefebvre (B.A. communication, 2003) a pris la direction de l’organisme en août dernier. Il a pour mandat de piloter la relance du quartier, lourdement affecté par les conséquences de la COVID-19. Fondateur de CHOQ-FM, la radio étudiante de l’UQAM, en 2002, Éric Lefebvre a ensuite été directeur général de la station de radio communautaire CIBL, de 2004 à 2013.

 

Membre du Rassemblement des citoyens de Montréal (RCM) dans l’équipe de l’ancien maire Jean Doré, de 1986 à 1998, André Lavallée (M.B.A., 2007) a fait pratiquement toute sa carrière dans l’univers municipal montréalais. Il a été, entre autres, parmi ceux qui ont piloté le premier plan d'urbanisme de Montréal, en 1992, maire de Rosemont-La-Petite-Patrie de 2005 à 2009, responsable du lancement du projet de vélo en libre-service BIXI et du premier plan de transport de l'agglomération, en 2008, directeur de cabinet du maire Gérald Tremblay de 2009 à 2012, puis secrétaire général adjoint du gouvernement du Québec et sous-ministre associé à la région métropolitaine entre 2012 et 2015. L’été dernier, il a reçu le titre de «Citoyen d’honneur de la Ville de Montréal» de la mairesse de Montréal, Valérie Plante.

Après un bref passage à la direction des Rendez-vous Québec Cinéma, d’août 2019 à juin 2020, Myriam D'Arcy (B.A. science politique, 2007) revient à ses anciennes amours. Celle qui a œuvré pendant plusieurs années au sein du Mouvement national des Québécoises et des Québécois ainsi qu’à la Fondation Lionel-Groulx a pris l’été dernier la tête de la Fondation vouée à la promotion de l’histoire nationale du Québec et du fait français en Amérique.

 

Michel Lemay (M.A. communication, 2018) a accédé au poste de directeur exécutif, affaires publiques, marketing et expérience client, de l’Agence régionale de transport métropolitain (ARTM). Possédant plus de 35 ans d’expérience en relations publiques, Michel Lemay a notamment été vice-président, communication et affaires publiques, chez Transat A.T., vice-président chez Optimum relations publiques et directeur des communications de la Bourse de Montréal.

 

 

Le jeune avocat Renaud Gravel (LL.B., 2019) est devenu membre du groupe Litige et règlement des différends au sein du prestigieux cabinet montréalais Lavery, où il avait fait son entrée à titre d’étudiant en 2018. Pendant ses études, Renaud Gravel a fait partie du comité exécutif de la section étudiante de l’Association du Barreau canadien. Il a aussi siégé au sein du comité exécutif de Fier Départ/Start Proud à titre de président de la section montréalaise. Cette organisation a pour objectif de faciliter le passage du milieu universitaire vers le milieu professionnel pour les étudiants et jeunes professionnels LGBTQ+. 

 

Philippe Longchamps (M.A. histoire, 2003) a remporté en juin dernier le prix du meilleur enseignant de l’année en Suède. Le Québécois, qui a rencontré son épouse suédoise pendant ses études à l’UQAM, vit depuis 20 ans en Suède, où il enseigne l’histoire, la géographie et la technologie dans une école Montessori bilingue de Lund, une ville du sud du pays. Depuis la notoriété acquise grâce à son prix, les médias québécois ont souvent fait appel à lui pour commenter la situation concernant la COVID-19 dans son pays d’adoption.

 

Auparavant chez Sandoz Canada, Christian Ouellet (M.B.A., 2015), qui cumule plus de 23 ans dans le secteur biopharmaceutique, a récemment été promu chef des affaires gouvernementales et corporatives chez Novartis Canada. Impliqué dans plusieurs conseils d’administration, il est notamment gouverneur du Réseau des jeunes chambres de commerce du Québec.

 

 

Amina Gerba

Quatre Uqamiens font partie du premier comité aviseur pour la reprise et la relance économique de Montréal mis sur pied en mai dernier par la mairesse Valérie Plante pour faire face à la crise de la COVID-19. Il s’agit d’Amina Gerba (M.B.A., 1993), présidente du conseil d’Entreprendre ici, d’Yves Lalumière (B.A.A. gestion et intervention touristiques, 1984), p.-d.g. de Tourisme Montréal, de Philippe Rainville (B.A.A. sciences comptables, 1986), p.-d.g. d’Aéroports de Montréal, et de Stéphane Paquet (M.A. communication, 1996), p.-d.g. de Montréal International. Le comité, complété par la mairesse et par le responsable du développement économique et commercial au sein du comité exécutif de la Ville, Luc Rabouin (B.A. psychosociologie de la communication, 1996), a participé à l’élaboration du Plan de relance économique – Une impulsion pour la métropole: agir maintenant, lancé en juin dernier.

Cofondatrice avec le Conseil de la Nation Atikamekw et le Conseil des jeunes des Premières Nations de Wapikoni Mobile et fondatrice de Musique Nomade, la cinéaste Manon Barbeau (B.Sp. animation culturelle, 1974) a reçu en juin dernier un doctorat honorifique de l’Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue, saluant son engagement constant auprès des communautés autochtones.

 

L’écrivaine Andrée A. Michaud (M.A. études littéraires, 1986) a reçu, pour la deuxième fois dans sa carrière, le Prix Arthur-Ellis du meilleur roman policier en langue française au Canada. C’est son tout dernier suspense, Tempêtes, publié aux éditions Québec Amérique, qui lui a valu cet honneur. Elle avait précédemment remporté le Arthur-Ellis pour Bondrée, un roman qui avait récolté plusieurs récompenses, au pays et en France, dont le Prix du Gouverneur général, le Prix des libraires Rivages et le prix SNCF du polar.

Sylvain Villeneuve (B.Urb., 1989) est, depuis septembre, le nouveau directeur de l'Arrondissement du Sud-Ouest de la Ville de Montréal. Comptant une quinzaine d’années au service de la Ville de Montréal, l’urbaniste a occupé plusieurs postes. Il était jusqu’à sa dernière nomination directeur de l'aménagement urbain et de la mobilité dans l'Arrondissement de Ville-Marie. De 2015 à 2019, il a été directeur de l'aménagement urbain et du patrimoine de l'Arrondissement du Sud-Ouest. À titre de chef de division à la Direction de l'aménagement urbain et des services aux entreprises de l'Arrondissement de Ville-Marie, il avait auparavant coordonné l'élaboration de trois programmes particuliers d'urbanisme pour le quartier Sainte-Marie, le quartier des Grands-Jardins et le pôle du quartier latin dans le Quartier des spectacles.

Le bibliothécaire et archiviste du Canada émérite Guy Berthiaume (B.Sp. histoire, 1972), lauréat en 2012 du prix Reconnaissance de la Faculté des sciences humaines, a reçu la médaille de l’International Federation of Library Associations and Institutions (IFLA) en reconnaissance de sa contribution à la bibliothéconomie à l’échelle internationale. Guy Berthiaume a été p.-d.g. de Bibliothèque et Archives nationales du Québec de 2009 à 2014, au moment de sa nomination à la tête de Bibliothèque et Archives Canada, un poste qu'il occupera jusqu'à sa retraite en 2019.

Guillaume Lambert

Comme chaque année, de nombreux diplômés ont été récompensés à la soirée des Gémeaux, tenue en septembre dernier. Parmi les lauréats, on retrouve, entre autres, Guillaume Lambert (B.A. art dramatique/jeu, 2007) dans la catégorie Meilleure interprétation: humour pour Like-moi, et dans la catégorie Meilleur texte pour une émission ou série produite pour les médias numériques: dramatique pour L’âge adulteGuy A. Lepage (B.A. communication, 1983) dans la catégorie Meilleur texte pour une émission ou série produite pour les médias numériques: comédie pour BébéatriceCatherine Proulx (B.A. communication/journalisme, 2006) dans la catégorie Meilleure recherche: documentaire - série pour De garde 24/7Hugues Sweeney (M.A. communication/multimédia interactif, 2005) dans la catégorie Meilleure expérience interactive: toutes catégories pour Parlement: L’expérience en réalité virtuelle; et Luc Wiseman (B.A. communication, 1979) dans la catégorie Meilleur magazine culturel pour Cette année-là. Voir la liste complète des Uqamiens lauréats de prix Gémeaux sur le site du Bureau des diplômés.

Toutes les nominations et distinctions des diplômés de l'UQAM qui sont portées à l'attention du Bureau des diplômés sont annoncées dans son bulletin ainsi que sur le site du Bureau, dans la section Nouvelles des diplômés.

PARTAGER