Collaboration avec le journal Métro

Des étudiants en journalisme publient des articles dans le quotidien le plus lu à Montréal.

17 Décembre 2020 à 15H12

Le journal Métro pige parmi les textes produits par les étudiants et publiés sur le site web de leur journal L'Atelier, dont on voit ici la page d'accueil.Photo: Nathalie St-Pierre

Grâce à une collaboration établie avec l’École des médias, le journal Métro publie depuis le début du mois de décembre des articles rédigés par des étudiants du bac en journalisme. Avec quelque 1 000 points de distribution sur l’île de Montréal et sa proche banlieue et plus d’un million de lecteurs, le journal Métro est le quotidien le plus populaire de la métropole.

«Cette collaboration permet de valoriser le travail des étudiants du cours Atelier de presse quotidienne, qui réalisent tout au long de la session des reportages d’actualité et créent même un journal électronique nommé L’Atelier», souligne le professeur invité de l’École des médias Roland-Yves Carignan (B.A. communication, 1990), responsable du cours.

«Notre collaboration avec l’École des médias est très fructueuse, dit Olivier Robichaud, directeur de l’information du journal Métro. Elle nous permet de bénéficier de textes qui, avec un peu de travail d’édition, complètent bien notre couverture de l’actualité. Et cela nous donne aussi un premier contact avec la relève journalistique de l’UQAM.»

Le journal Métro pige à volonté parmi les textes produits par les étudiants dans le cadre de leur cours (une douzaine jusqu’à présent) et publiés sur le site web du journal L’Atelier. «Les premiers articles ont paru dans Métro au début décembre», indique Roland-Yves Carignan, qui a déjà occupé le poste de directeur de l’information au Devoir. La collaboration avec le journal devrait se poursuivre à la prochaine session.

Pour les étudiants, qui demeurent encadrés dans leur apprentissage, cela représente une première expérience de publication dans un journal professionnel. «Et à l’évidence, l’expérience leur plaît!», note le professeur.

Depuis le début de la pandémie, les étudiants du bac en journalisme ont accompli une sorte d’exploit en produisant, au moyen du télétravail, un journal de 14 pages rempli d’actualités toutes fraîches. Dans leur atelier pratique, où sont recréées les conditions de travail réelles d’une salle de rédaction, ils apprennent à exercer tous les rôles relatifs à la production d’informations quotidiennes en presse écrite (imprimée ou non): reporter, chroniqueur, photographe, chef de pupitre et rédacteur en chef.

PARTAGER