Coup d’œil sur la création

La seconde édition de la Semaine de la recherche et de la création à l’UQAM propose de nombreuses activités.

3 Mars 2020 à 14H05

Exposée à la cafétéria du pavillon Hubert-Aquin, cette photo est extraite de la série À mon dernier repas, réalisée par l'artiste et diplômée Sandra Lachance. La série photographique aborde la charge émotive et culturelle associée à l'idée d'un dernier festin.

Dans le cadre du 50e anniversaire de l’UQAM, le Vice-rectorat à la recherche, à la création et à la diffusion organise une deuxième édition de la Semaine de la recherche et de la création. De nombreuses activités auront lieu du 17 au 19 mars afin de permettre aux chercheurs, aux créateurs et aux étudiants de se rencontrer, d’échanger et de partager leurs expériences. Cette année, une place de choix sera accordée à la création.

Ce sera aussi l’occasion de découvrir les six projets finalistes (voir encadré) du concours Oser innover, qui vise à encourager l’entrepreneuriat et l’innovation chez les étudiants et les diplômés de l’UQAM dans les domaines du tourisme, de la culture et du divertissement.

Œuvres à découvrir

Tout au long de la semaine, le public et les membres de la communauté universitaire pourront apprécier les œuvres des diplômés Sandra Lachance (M.A. arts visuels et médiatiques, 2007) Laurent Lamarche (M.A. arts visuels et médiatiques, 2012) et Andrée-Anne Mercier (B.A. arts visuels et médiatiques, 2015), qui seront présentées dans le cadre du Festival Art Souterrain. C’est la première fois que l’UQAM accueille cet événement, dont le mandat est de rendre les arts visuels accessibles à un large public dans un grand nombre de lieux reliés par les passages du Montréal souterrain. Les œuvres des trois diplômés ont été choisies par la professeure associée du Département d’histoire de l’art Lynn Bannon, commissaire invitée de cette édition 2020.

Les étudiants du cours «Laboratoire public de création in situ», donné par le professeur invité Stefan Hoffmann, ont conçu une oeuvre en sérigraphie, Envahissement, qui ornera la façade vitrée du pavillon Président-Kennedy du 9 mars au 17 avril.

Des professeurs et des diplômés des cycles supérieurs de la Faculté des arts présenteront leurs projets de recherche et de création dans le cadre de Trajectoires, une série de baladodiffusions de vulgarisation.

Enfin, lors d’un Showcase qui aura lieu à la salle Pierre-Mercure du Centre Pierre-Péladeau, le 18 mars (14 h à 17 h), des finissants du baccalauréat en musique (concentration pratique artistique) présenteront à tour de rôle un extrait de leur projet de fin d’études en musique classique, pop ou jazz.

Mardi 17 mars

Les professeurs et chercheurs sont invités à participer à l’atelier «Comment s’adresser aux médias?», qui se tiendra à la salle D-R200, de 12 h 30 à 14 h. Animé par la Division des relations avec la presse et événements spéciaux du Service des communications, l’atelier veut aider les participants à saisir la réalité et les besoins des journalistes, à devenir plus efficaces dans leurs interventions médiatiques et à réduire le temps passé dans des préparatifs lors de sollicitations médias.

De 13 h à 16h, le personnel des services de soutien à la recherche et à la création tiendra des tables d’information sur divers thèmes, tels que la politique institutionnelle d’éthique de la recherche, les enjeux associés à la propriété intellectuelle et aux droits d’auteur, la gestion administrative et financière des fonds de recherche, la communication scientifique et le libre accès ainsi que les projets menés en partenariat avec les collectivités. Cette foire aux questions se tiendra dans le corridor du pavillon J.-A.-DeSève donnant sur la cour.

Finalistes du concours Osez Innover

Les diplômées Myriam Corbeil (B.A.A. gestion du tourisme et de l’hôtellerie, 2017) et Solène April (B.A.A. gestion du tourisme et de l’hôtellerie, 2017) sont les responsables du projet Hôtel UNIQ, un service clé en main de village d’hébergement destiné aux organisateurs de festivals et d’événements.

Le diplômé Aloïs Griffon-Monnet (B.A. design de l’environnement, 2016) a conçu le projet Sportcity, une plateforme intelligente permettant aux villes de demain d’être mieux connectées et de mutualiser l’ensemble de l’offre sportive amateure. Elle comprend une cartographie digitalisée de l’ensemble des plateaux sportifs extérieurs et un outil de listing standardisé et digitalisé des ligues et des tournois de garage.

Le diplômé Mathieu Troussel (B.A. design de l’environnement, 2017) et l’étudiant au baccalauréat en communication (création médias – médias interactifs) Charles Richard sont à l’origine du projet Archiv Art VR. Celui-ci consiste en la mémorisation d’une exposition temporaire à l’aide de la réalité virtuelle et de l’archivage numérique, afin de permettre aux spectateurs, artistes et organismes (musées et bibliothèques) de diversifier et de pérenniser leurs contenus.

Le diplômé Guillaume Jean Grenier (M.A. sciences de l’environnement, 2019) et Laurence Morin, diplômée en kinésiologie de l’Université de Montréal, ont développé le projet Grey Market Montréal, un studio d’art collaboratif visant à outiller et à accompagner des artistes montréalais œuvrant principalement dans le domaine des arts visuels: peinture, pyrogravure, tatouages, poterie, fabrication de vitraux, etc.

Apprendre et collaborer grâce à la technologie 3D immersive est le titre du projet de Guillaume Bilodeau, étudiant au DESS en gestion de l’éducation. Il s’agit d’un outil muséal visant à aider des jeunes et moins jeunes à mieux s’approprier leur culture, leur histoire et à s’ouvrir à celles des autres à l’aide des environnements 3D.

La diplômée Isabelle Langlois (B.A. communication, journalisme, 2017) et le diplômé Jacob Pomerleau du Cégep de Drummondville ont conçu le projet Mixbus Studio: un autobus scolaire converti en studio d’enregistrement nomade qui fait la tournée des festivals au Québec afin de promouvoir la culture musicale, la création de vidéos et les talents émergents.

Mercredi 18 mars

Une visite guidée se déroulant de 9 h 30 à 12 h 30 dans le pavillon Judith-Jasmin permettra de découvrir le travail de création et de recherche-création réalisé par des professeurs et étudiants de la Faculté des arts et de la Faculté de communication. L’inscription est obligatoire.

Deux ateliers de sérigraphie seront offerts, de 12 h à 14 h dans le hall du pavillon Président-Kennedy, par l’artiste et professeur invité Stefan Hoffman, accompagné de ses étudiants. Une occasion d’expérimenter ce médium.
 
Au pavillon de Danse, on pourra visiter, de 12 h 30 à 13 h 45, le Laboratoire arts vivants et interdisciplinarité (LAVI) et y découvrir la relation entre la recherche et la création dans le travail de la professeure Andrée Martin et de ses étudiants. La professeure Nicole Harbonnier présentera également ses travaux de recherche sur les stratégies perceptives des individus. Suivra une présentation du Groupe de recherche interdisciplinaire en arts vivants (GRIAV).

Au pavillon Sherbrooke (SH-4800), les professeurs pourront poser leurs questions et obtenir du soutien pour mettre à jour leur profil dans le Répertoire des professeurs et la Cartographie des expertises. L’activité se déroulera de 12 h à 13 h 30.

De 13 h 30 à 16 h 30, les titulaires de chaires et les directrices et directeurs de centres de recherche sont invités à participer au World café. Les discussions aborderont le thème du rayonnement de la recherche en vue du recrutement d’étudiants et de l’établissement de partenariats de recherche et de création. Animée par Jean-Pierre Richer, directeur du Service de la recherche et de la création, Caroline Roger, directrice du Service des partenariats et du soutien à l’innovation, et Marcel Simoneau, directeur du Service aux collectivités, l’activité aura lieu au pavillon Sherbrooke (SH-4800).

Jeudi 19 mars

La finale institutionnelle du concours Ma thèse en 180 secondes, qui demande à des doctorants de présenter leur sujet de recherche en termes simples à un auditoire diversifié, se déroulera à la salle D-R200, de 12 h 30 à 14h.  

Au même moment, un atelier invitera les participants à examiner le processus d’évaluation par les pairs d’articles destinés à une revue savante. Animé par la professeure du Département de didactique Lucie Sauvé, directrice de la revue Éducation relative à l’environnement. Regards, Recherches, Réflexions, par le rédacteur en chef Étienne Van Steenberghe ainsi que par Cynthia Lisée, bibliothécaire à la Faculté des sciences de l’éducation, l’atelier se tiendra à la Didacthèque (W-1011) du pavillon Thérèse-Casgrain.

Puis, de 15 h à 16 h, les projets finalistes du Concours Oser Innover 2020, organisé par le Vice-rectorat à la recherche, à la création et à la diffusion en collaboration avec l’incubateur MT Lab, seront présentés à l’Agora du Cœur des sciences.

Les deux projets gagnants recevront un prix de 5 000 dollars. Il auront également droit à une immersion au MT Lab, incluant l’accès à un espace de travail collaboratif et au réseau de partenaires de l’incubateur, et un coaching par des acteurs clés de l’entrepreneuriat montréalais.

La Semaine de la recherche et de la création se conclura par un cocktail du Vice-rectorat à la recherche, à la création et à la diffusion, au Cœur des sciences, de 17 h à 19 h.
L’annonce des gagnants du concours Oser Innover sera faite à cette occasion.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE