Prix Paul-Gérin-Lajoie

Cyndi Boisjoli figure parmi les lauréats du concours Relève étoile.

27 Février 2020 à 14H52, mis à jour le 4 Mars 2020 à 10H30

Cyndi Boisjoli

La doctorante en psychologie Cyndi Boisjoli compte parmi les lauréats du mois de février du concours Relève étoile des Fonds de recherche du Québec (Nature et technologies, Société et culture et Santé). Ce concours vise à récompenser l'excellence des travaux des étudiants chercheurs dans toutes les disciplines couvertes par les trois Fonds de recherche.

Cyndi Boisjoli a reçu le prix Paul-Gérin-Lajoie du Fonds Société et culture, assorti d'une bourse de 1 000 dollars, pour l'article intitulé «A mediational model linking perceptions of security, alexithymia and behavior problems of sexually abused children», paru dans Child Abuse & Neglect. L'article est cosigné par la professeure du Département de sexologie Martine Hébert, la chargée de cours et doctorante Amélie Gauthier-Duchesne (M.A. sexologie, 2017) et le professeur de la Téluq Pier-Olivier Caron (Ph.D. psychologie, 2017).

L'étude de Cyndi Boisjoli s'intéresse aux interrelations entre la perception des liens d'attachement, l’alexithymie (la difficulté à identifier et à exprimer ses émotions) et les problèmes de comportements chez les enfants victimes d’agression sexuelle. 

Cyndi Boisjoli a été récipiendaire de trois bourses de la Fondation de l'UQAM. Elle a reçu deux fois la bourse du Fonds de la Faculté des sciences humaines et une fois la bourse Guy-Marier.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE