Découvrir les littératures inuites

Le Laboratoire international de recherche sur l’imaginaire du Nord, de l’hiver et de l’Arctique crée un nouveau site web.

1 Décembre 2020 à 15H12

Album illustré en français et en anglais de Tivi Etok (également appelé Tivi Etook), artiste-graveur  et conteur originaire du Nunavik, publié en 1976 par la Fédération des coopératives du Nouveau-Québec.

Le Laboratoire international de recherche sur l’imaginaire du Nord, de l’hiver et de l’Arctique, dirigé par le professeur du Département d’études littéraires Daniel Chartier, a créé un site web consacré aux littératures inuites du Nunavik, du Nunavut, du Nunatsiavut et du Groenland.

L’objectif de ce site est de permettre de mieux connaître les hommes et les femmes inuits qui ont écrit sur leur culture, leur territoire et leur vision du monde, de découvrir leurs œuvres et de saisir leur perception de l’histoire. On y trouve des biographies d’écrivains, une présentation de leurs œuvres ainsi qu’une chronologie culturelle tirée de leurs propres œuvres.

Les Inuits forment un peuple de 150 000 personnes réparties sur une vaste part de l’espace circumpolaire, de la Sibérie au Groenland. Ils sont considérés comme les habitants et la sentinelle de l’Arctique. Depuis des siècles, on peut lire les récits des explorateurs, des missionnaires, des scientifiques et des écrivains venus d’Europe et de l’Amérique, qui parlent à leur façon de l’Arctique et de ses habitants. Les Inuits eux-mêmes écrivent depuis maintenant deux siècles en inuktut (avec des variations selon les territoires), en danois, en anglais et en français. Ces textes, souvent méconnus, nous permettent d’entendre la voix de ceux et de celles qui vivent dans le monde inuit.

Le Laboratoire international de recherche sur l'imaginaire du Nord, de l'hiver et de l'Arctique, basé à l'UQAM, est l'un des plus importants centres d'expertise culturelle sur le Nord et l'Arctique. Il se veut un lieu de recherche, de documentation, de diffusion et de mise en valeur de l'imaginaire du Nord et de l'hiver en littérature, cinéma, arts visuels et société.

En plus de diriger le Laboratoire, Daniel Chartier est titulaire de la Chaire de recherche sur l'imaginaire du Nord, de l'hiver et de l'Arctique.

PARTAGER