Découvrir les sciences humaines

La Faculté des sciences humaines lance 10 capsules vidéo pour mettre en valeur ses programmes d’études.

3 Mars 2020 à 14H52

Le rythme est soutenu et les images léchées. Pour mettre en valeur ses programmes d’études, la Faculté des sciences humaines a lancé une série de 10 capsules vidéos actuellement disponibles sur les sites web de ses départements et école ainsi que sur les plateformes UQAM.tv, YouTube et Facebook.

Réalisée avec le concours du Service des communications, cette campagne promotionnelle propose une capsule de 30 secondes, «Étudier en sciences humaines à l’UQAM», qui synthétise en un tout cohérent l’ensemble des programmes d’études offerts par la Faculté, ainsi que neuf autres capsules de 15 secondes portant sur les principaux domaines d’études dans chacun des départements et école de la faculté: géographie, histoire, linguistique, philosophie, psychologie, sciences des religions, sexologie, sociologie et travail social.

Les vidéos ont été produites par la boîte de production Flamant, fondée par Vickie Grondin (B.A. communication/stratégies de production culturelle et médiatique, 2018) et son associé Carl Beauchemin. «Parce que les capsules sont destinées à un public de jeunes âgés de 17 à 21 ans, nous avons choisi une approche adaptée aux médias sociaux, axée sur l’image et la musique», explique Caroline Déchelette, technicienne en information au décanat de la Faculté, qui a coordonné la recherche avec Magali Billard-Blanco (B.A. communication, 2007), conseillère à la promotion à la Division de la promotion institutionnelle du Service des communications.

Un défi de taille

Comment faire pour saisir en quelques secondes l’esprit des divers programmes d’études, qu’il s’agisse des études féministes en sociologie, de la gérontologie en travail social ou des grandes traditions religieuses en sciences des religions, tout en suscitant l’intérêt des futures cohortes? «Le défi était de taille, reconnaît Caroline Déchelette. Avec la boîte de production Flamant et Magali Billard-Blanco, dont la collaboration a été précieuse, nous avons essayé d’être créatifs et audacieux en rendant l’habillage visuel et sonore jazzy, sans recourir à une voix-off et à des témoignages personnels.»

Un autre défi consistait à représenter la richesse des domaines d’études. «Les capsules proposent des images de fond et des actions qui visent à illustrer la diversité des objets d’étude, tels que les droits des femmes, des communautés LGBTQ+ et des minorités visibles, ou les conditions des personnes âgées, précise la technicienne en information. Les trames sonores sont toutes des compositions originales et 70 % des figurants sont des étudiants de l’UQAM en sciences humaines.»

Pour chaque capsule, le concept était validé par les directions des départements et des programmes d’études, lesquelles devaient aussi approuver les versions finales des vidéos. Au cours des prochains mois, les capsules continueront de circuler sur les différentes plateformes numériques.

Toujours dans la perspective d’accroître la visibilité de ce champ d’études et de recherche, la Faculté a lancé récemment Les 5@7 des sciences humaines. «Il s’agit de  conférences portant sur des sujets variés, en lien avec l’actualité, au cours desquelles un professeur, une personne chargée de cours ou un étudiant présente son projet de recherche ou son champ d’expertise», indique Caroline Déchelette. Tenu le 13 février dernier, le premier 5@7 portait sur les recherches du professeur du Département d’histoire Jean Revez, spécialiste de l’Égypte ancienne, en marge de l’exposition Momies égyptiennes: passé retrouvé, mystères dévoilés présentée au Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM).

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE