Article primé

L'étudiante Léa Carrier remporte le prix UE-Canada pour Jeunes journalistes.

6 Novembre 2020 à 8H56

Léa Carrier.

Léa Carrier, étudiante au baccalauréat en communication (journalisme), est l’une des trois lauréates du prix UE-Canada pour Jeunes journalistes. Elle a remporté le prix pour son article Ce qu’il reste de Dunkerque, qui a été publié en octobre 2019 dans le journal étudiant de l’UQAM Montréal Campus. Remis depuis 2001 par la Délégation de l'Union européenne au Canada et l'Association canadienne des journalistes, ce prix est assorti d’un voyage d'étude d'une semaine au sein des institutions de l'Union européenne à Bruxelles.

Rédigé alors qu’elle était en voyage à Londres, l’article de l’étudiante évoque les parallèles, du point de vue du patriotisme et de la fierté nationale des Britanniques, entre le combat sur les plages de Dunkerque en 1940 et les événements liés à la sortie imminente du Royaume-Uni de l’Union européenne (Brexit).

Le 26 mai 1940, quelque 400 000 jeunes Britanniques se lançaient tête première sur les plages de Dunkerque, parés à repousser les troupes allemandes de la côte française. Près de 80 ans plus tard, la bataille demeure un point d’ancrage de la fierté nationale britannique, un symbole d’héroïsme pour les nouvelles générations de conservateurs et conservatrices. « Nous sommes un pays souverain, pourtant nos décisions économiques et politiques sont prises par Bruxelles. Nous devons défendre notre constitution», soutient Jack Walters, étudiant en histoire originaire d'Essex, au nord de l'Angleterre.

Extrait de l'article de Léa Carrier

L’éditorialiste au quotidien Le Devoir Manon Cornellier (B.A. communication, 1984) était l’une des cinq membres du jury.

PARTAGER