Nomination à la NOIRN

Marie-Jean Meurs est nommée au Conseil des chercheurs de la Nouvelle organisation d’infrastructure de recherche numérique.

1 Octobre 2020 à 14H25

La professeure du Département d'informatique Marie-Jean Meurs.Photo: Émilie Tournevache

La professeure du Département d’informatique Marie-Jean Meurs fait partie des 22 membres du Conseil des chercheurs de la Nouvelle organisation d’infrastructure de recherche numérique (NOIRN). Cet organisme pancanadien a pour objectif de contribuer à l’établissement d’un écosystème d’infrastructure de recherche numérique (IRN) et de fournir aux chercheurs les outils numériques, les services et les infrastructures dont ils ont besoin.

Créée en 2019, la NOIRN a annoncé la composition inaugurale de son Conseil des chercheurs le 24 septembre dernier. Avec ses collègues provenant d’autres universités canadiennes, Marie-Jean Meurs a été choisie à l’issue d’une vaste consultation auprès de la communauté de recherche et d’un appel de candidatures indépendantes. Formant un groupe multidisciplinaire, les membres du Conseil des chercheurs comptent des années d’expérience diversifiée en recherche et possèdent des expertises en calcul informatique de pointe, en logiciels de recherche et en gestion des données.

Le champ d’expertise principal de Marie-Jean Meurs porte sur l’intelligence artificielle et plus spécifiquement sur l’apprentissage automatique pour le traitement du langage naturel et l’analyse de données massives. Plus tôt cette année, la professeure a été nommée directrice scientifique de Calcul Québec, un regroupement d’universités québécoises réunies autour du calcul informatique de pointe.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE