Éducation à la petite enfance: un nouveau certificat

Le programme offre des outils pour intervenir auprès d'enfants provenant de la diversité culturelle ou présentant des besoins particuliers.

17 Novembre 2020 à 11H50

Le certificat vise à outiller, par des moyens pratiques, les éducatrices et éducateurs qui interviennent auprès d’enfants qui présentent des déficiences (physiques, intellectuelles, sensorielles ou psychologiques), des problèmes de comportement ou d’adaptation.Photo: Getty Images

À compter de l’hiver 2021, la Faculté des sciences de l’éducation offrira un nouveau certificat en éducation à la petite enfance: diversité, inclusion et qualité. Ce programme vise à outiller, par des moyens pratiques, les éducatrices et éducateurs qui interviennent auprès d’enfants qui présentent des déficiences (physiques, intellectuelles, sensorielles ou psychologiques), des problèmes de comportement ou d’adaptation. La formation a aussi pour but de favoriser l’intégration des enfants d’origines ethnoculturelles diversifiées et de soutenir la qualité éducative et le développement global des petits.

«Le certificat répond aux exigences de la nouvelle Loi 143 visant à améliorer la qualité éducative et à favoriser le développement harmonieux des services de garde éducatifs à l’enfance», affirme Manon Boily, professeure au Département d’éducation et pédagogie.

Le programme s’adresse principalement aux éducatrices – entre 95 % et 98 % des personnes qui travaillent en milieu éducatif à la petite enfance sont des femmes – dans les CPE, les garderies, les haltes-garderies et les services de garde en milieu familial ou scolaire. Mais la formation rejoint une clientèle plus large. «Plus de 1100 personnes ont répondu à notre sondage réalisé en amont de la création du programme, souligne Manon Boily. Outre les éducatrices, des directrices générales et adjointes, des agentes-conseil en soutien pédagogique et technique, des agentes de conformité et de soutien technique dans les bureaux coordonnateurs, des enseignantes de maternelle 4 ans et 5 ans et des intervenantes dans les centres de pédiatrie sociale ont démontré de l’intérêt.»

Intervention, éducation et développement professionnel

Le certificat propose 10 cours à suivre, dont 8 sont obligatoires. Le volet intervention concerne les enfants à besoins particuliers et provenant de milieux pluriethniques. Le volet éducation vise à rehausser la qualité dans les milieux éducatifs et à soutenir le développement de l’enfant sur les plans socioaffectif, cognitif et langagier. Le volet développement professionnel a pour objectif de favoriser la pratique réflexive et l’engagement citoyen.

Le cheminement prévoit aussi des cours optionnels pour répondre aux besoins spécifiques des étudiantes et étudiants qui s’intéressent, par exemple, aux troubles du langage, à l’élaboration de plans d’intervention, à la psychomotricité ou à la gestion éducative à travers le monde.

«L'UQAM est la seule université québécoise à offrir trois certificats spécialisés en éducation à la petite enfance.»

Manon Boily,

Professeure au Département d'éducation et pédagogie

Baccalauréat par cumul de certificats

Le nouveau programme s’ajoute au certificat en éducation à la petite enfance (formation initiale) et au certificat en soutien pédagogique dans les services de garde éducatifs, également offerts à la Faculté des sciences de l’éducation. «L’UQAM est la seule université québécoise à offrir trois certificats spécialisés en éducation à la petite enfance, souligne Manon Boily. En cumulant ces trois programmes, il est possible d’obtenir un baccalauréat par cumul de certificats et ainsi accéder à des postes de direction ou d’enseignement au collégial, ou encore de poursuivre des études de 2e cycle.»

Le programme est offert à temps partiel et les cours sont offerts le soir et la fin de semaine. Il est possible de faire une demande d’admission pour l’hiver avant le 1er décembre ou pour l’automne 2021 avant le 1er août.

PARTAGER