Apprendre le français oral et écrit

Un nouveau certificat en français langue seconde sera offert à l'automne 2021.

8 Décembre 2020 à 16H20

Le programme s'adresse principalement aux personnes immigrantes qui ont suivi les cours de francisation du gouvernement provincial, ou encore aux personnes de l'étranger qui veulent étudier au Québec. Photo: Getty Images

À compter de l’automne 2021, l’École de langues offrira un nouveau certificat en français langue seconde. Le programme s’adresse à des personnes non francophones qui ont des compétences de base en français oral et écrit. «On pense surtout aux personnes immigrantes qui ont suivi les cours de francisation du gouvernement provincial, ou encore aux personnes de l’étranger qui veulent étudier au Québec», souligne la maître de langue Juliane Bertrand.

Selon la maître de langue, ce programme vient combler le fossé qui existait entre les cours offerts aux nouveaux arrivants par le ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration et le certificat de perfectionnement en français langue seconde de l’École de langues, qui propose des cours plus avancés. «La plupart des personnes qui terminent les cours du Ministère se trouvent à un niveau que l’on pourrait qualifier de "début intermédiaire", soit B1 du cadre européen commun de référence pour les langues (CECRL) ou 5 de l’échelle québécoise, précise Juliane Bertrand. Avant la création du nouveau programme, les personnes de ce niveau devaient faire des cours d’appoint comme étudiants libres.»

Au terme de la formation, les étudiantes et étudiants atteindront le niveau B2 du CECRL – soit le 7 ou le 8 de l'Échelle québécoise. Les personnes qui le désirent pourraient ensuite suivre le certificat de perfectionnement.

Cheminement flexible

Le certificat propose 10 cours à suivre parmi une banque d’une quinzaine de cours. «Il est possible de personnaliser son cheminement selon ses besoins», affirme Juliane Bertrand. 

Parmi les nouveaux cours créés spécialement dans le cadre du programme, le cours Activités expérientielles en français invitera les étudiantes et étudiants à sortir des salles de classe pour explorer divers aspects de la culture francophone de façon originale. «Nous offrirons, entre autres, des activités de jumelage avec des francophones, du bénévolat dans des organismes communautaires, des visites de lieux culturels et une école d’été dans une région du Québec.»

Le cours Prononciation et perception vise, quant à lui, à communiquer de façon claire et à mieux percevoir les sons et le rythme de l’accent québécois. «Par exemple, les personnes immigrantes sont souvent confuses lorsqu’elles entendent "ché pas", qui veut dire "je ne sais pas". Ce cours permettra de mieux s’adapter à la réalité du quotidien.» La phonétique est d’ailleurs l’une des forces de l’École de langues, puisque trois maîtres de langues et plusieurs chargés de cours se spécialisent dans ce domaine.

Le programme est offert à temps complet ou à temps partiel. Il est possible de faire une demande d’admission avant le 1er mai.

Apprendre le français et une autre langue

Les personnes qui souhaiteraient apprendre à la fois le français et l’anglais pourraient étudier au certificat en français et anglais: l’expérience montréalaise, offert depuis l’hiver 2020.

La majeure en langues et cultures modernes, créée en 2018, offre par ailleurs l’option d’étudier le français et une autre langue – allemand, anglais, arabe, chinois, espagnol, italien, japonais – ou deux langues autres que le français.

PARTAGER