Un nouveau pavillon pour l'ESG UQAM

Les travaux de réfection ont débuté dans l'édifice consacré au projet Espace Lab.

1 Décembre 2020 à 17H53, mis à jour le 11 Décembre 2020 à 9H15

L'ancienne cour intérieure de l'école Alexandra abritera un espace central haut de trois étages, avec de grandes fenêtres et bordé par les murs de briques d'origine du bâtiment.
Photo :Consortium NFOE/EVOQ

Les travaux de réfection ont officiellement débuté au nouveau pavillon de l’ESG UQAM, situé au 1250, rue Sanguinet. Consacré au projet Espace Lab, le pavillon verra le jour dans un édifice identifié «bâtiment d’intérêt patrimonial et architectural hors secteurs de valeur exceptionnelle» par la Ville de Montréal.

Abritant le Pôle d’innovation de l’École des sciences de la gestion, cet espace sera consacré à la formation en gestion, aux activités de recherche tournées vers les enjeux du milieu des affaires et au développement de l’entrepreneuriat. Il accueillera, entre autres, le Carrefour Entreprendre, qui vise à rallier et à propulser les forces vives en entrepreneuriat, à Montréal et au Québec. «Ce magnifique pavillon permettra à l’Université du Québec à Montréal d’offrir à nos leaders d’aujourd’hui et de demain un lieu unique de formation, de recherche et d’innovation! Idées de la relève entrepreneuriale, création des équipes de recherche, développement des entreprises et des start-ups, voici quelques-unes des initiatives de l’UQAM et de son École des sciences de la gestion. Notre École contribue ainsi directement aux plus hauts standards de qualité et à la relance et à l’essor socioéconomique de la métropole, en plus d’ouvrir la porte aux générations futures», affirme la rectrice de l’UQAM, Magda Fusaro. 

«Ce nouveau pavillon dotera l’École d’une véritable "maison de la pratique", qui rassemblera des équipes de recherche, des entreprises et autres institutions et des lieux de formation, mentionne le doyen de l’ESG UQAM, Komlan Sedzro. Cet Espace Lab ESG UQAM sera propice à l’apprentissage collaboratif, à la cocréation et à l’émergence d’idées uniques pour changer le cadre des affaires afin d’avoir plus d’impact sur notre société.»

Le pavillon entièrement restauré comprendra 17 salles de classe dédiées aux cours de maîtrise et de doctorat; des laboratoires à la fine pointe de la technologie; des espaces de travail collaboratif favorisant les échanges et la créativité; du mobilier modulable écoresponsable fabriqué au Québec; et une terrasse avec vue sur le centre-ville. Deux nouveaux étages en transparence seront construits, portant le total de l’édifice à six étages.

L’ESG UQAM figure parmi les grandes écoles et facultés de gestion francophones, ici et ailleurs dans le monde. Formant 20 % de toutes les personnes qui étudient en gestion au Québec, elle se distingue par la qualité de son enseignement pratique et sa capacité rapide d’adaptation aux besoins évolutifs des organisations.

Un caractère patrimonial à conserver

Construit en 1910, l’édifice abritait à l’origine une école protestante, l’école Alexandra. L’architecture néo-Tudor de la façade avant est l’œuvre de l’architecte Alexander-Francis Dunlop, à qui l’on doit plusieurs ouvrages majeurs, dont la cathédrale méthodiste St-James sur la rue Sainte-Catherine et la maison Atholstan (Hugh-Graham) sur la rue Sherbrooke. «Mettre en valeur notre patrimoine constitue un legs à offrir aux générations futures, un geste environnemental fort et un pilier du développement durable, souligne Taïka Baillargeon, directrice adjointe aux politiques chez Héritage Montréal et professeure associée au Département de géographie. La requalification de l’ancienne école Alexandra est d'autant plus intéressante qu'on ravive une vocation passée. Il est toutefois dommage d'être obligé d'en démolir une partie. Bien qu'on comprenne que les intérieurs aient été modifiés au fil du temps et qu'ils ne soient pas considérés d'un grand intérêt patrimonial, il reste que nous aimons penser un bâtiment ou un site patrimonial comme un tout.»

Le pavillon, qui appartient à l’UQAM depuis 2006, a été loué au CLSC des Faubourgs jusqu’en 2015. «Après le départ du CLSC, nos études ont démontré que nous ne pouvions pas réutiliser l’ensemble de la structure existante, explique Jean-Philippe Poulin, directeur des projets immobiliers majeurs et d'infrastructures au Service de la planification et des projets immobiliers. Nous avons pu conserver certains éléments originaux ayant un fort intérêt patrimonial, dont la façade avant et la cour arrière.»

«Les composantes réhabilitées seront intégrées avec d’autres éléments plus modernes pour créer un tout harmonieux», ajoute Isabelle Roberge-Morissette, architecte au sein du même service.

Une première phase de travaux a eu lieu en 2018 et 2019, après l’annonce, en juin 2018, d’un investissement de 38,2 M$ accordé par le gouvernement du Québec. «Cette phase de dégarnissage visait essentiellement à préparer la phase actuelle», précise Jean-Philippe Poulin.

Réalisée par l’entreprise SAJO, dont le vice-président exécutif et directeur général – Ingénierie, Infrastructure et Bâtiment Conception, Michel Khouday (M.B.A., 2012), est diplômé de l’ESG, la phase actuelle devrait être achevée à l’été 2022. «Les premiers cours pourraient se donner au printemps 2023», mentionne le directeur de projet. Les plans architecturaux ont quant à eux été réalisés par le consortium NFOE/EVOQ.

Une troisième phase, qui verra la construction d’un tunnel reliant le nouveau pavillon au pavillon J.-A.-DeSève, aura lieu d’ici quelques années. «Nous profiterons des travaux majeurs effectués par la Ville de Montréal sur la rue Sanguinet pour aménager le tunnel», précise Isabelle Roberge-Morissette. Une nouvelle place publique verte sera aussi aménagée par la Ville de Montréal à l’angle des rues Sanguinet et Christin.

Soutenir un projet phare

Pour l'Université, donner une nouvelle vie à ce bâtiment dont l’intérêt patrimonial et architectural est reconnu est un projet des plus prometteurs. Celui-ci figure d’ailleurs parmi les projets phares de la campagne majeure de financement de l’UQAM 100 millions d’idées, et la Fondation de l’UQAM est à l’œuvre en vue de compléter les investissements nécessaires à sa concrétisation. On peut visiter le site de la Fondation pour soutenir le projet.

Pour obtenir un avant-goût du projet, on peut visionner la capsule vidéo Créez avec nous l’Espace Lab ESG UQAM.

PARTAGER