Apprendre l'italien

L'École de langues offre un nouveau programme en langue et culture italiennes.

11 Février 2020 à 14H04

Forza d'Agrò, ville pittoresque située dans la province de Messine en Sicile, au sud de l’Italie.Photo: Getty Images

À compter de l’automne 2020, l’École de langues offrira un nouveau programme court de 1er cycle en langue et culture italiennes. Ce programme s’adresse à toute personne qui n’a aucune connaissance – ou une connaissance élémentaire – de la langue de Dante et qui désire communiquer de façon efficace tant à l’oral qu’à l’écrit. Les étudiants déjà inscrits à un baccalauréat à l’UQAM pourront suivre la concentration en langue et cultures italiennes si la structure de leur bac le permet.

Un programme en italien a été offert à l’UQAM dans les années 1990 et 2000, mais les admissions ont été suspendues en 2011. Depuis, les étudiants pouvaient suivre des cours d’italien à titre d’étudiants libres, sans possibilité d’obtenir un diplôme. «La popularité des cours d’italien n’a jamais diminué, affirme Livia Cattaneo, maître de langue en italien à l’École de langues. Entre 30 et 40 étudiants étaient inscrits chaque année depuis 2011.»

Le programme de 15 crédits – cinq cours – prévoit de suivre trois à quatre cours de langues et un ou deux cours en lien avec la culture. Les personnes débutantes amorceront leur parcours avec le cours Italien I, qui correspond au niveau A1 du cadre européen de référence pour les langues CECRL. «Les personnes qui possèdent déjà une base, comme celles dont les parents sont d’origine italienne, pourraient suivre un test de classement et commencer à un niveau plus élevé», mentionne Livia Cattaneo.

Les cours Italien II et Communication orale en italien (A2) nécessitent des compétences de base, alors que le cours Italien III (B1) s’adresse aux personnes qui ont une aisance avec la langue.

Les cours sur la culture, donnés en français et portant sur les trajectoires du cinéma italien ou sur une introduction à la langue et à la culture italiennes, complètent la formation.

Un cours intensif d’immersion culturelle et linguistique en Italie, offert dans le cadre d’une école d’été, est aussi proposé aux étudiants qui souhaitent visiter l’Italie. «Ce voyage d’études se déroulera dans une petite ville, loin des grands centres, où l’anglais est souvent utilisé pour communiquer avec les touristes, souligne la maître de langue. Les étudiants pourront aussi découvrir une région moins connue et plus authentique du pays.»

Beauté de la langue

Selon l’ouvrage Ethnologue, Languages of the World 2018, l’italien se classe au 25e rang des langues les plus parlées à travers le monde avec 67 millions de locuteurs. Comment expliquer que l’italien soit si en vogue, malgré le fait que la très grande majorité des locuteurs soit concentrée sur le territoire de la République italienne? «Le patrimoine historique légué par l’Italie est très important, commente Livia Cattaneo. On associe la langue aux arts, à la culture, à l’architecture, au tourisme.» Dans ses cours, les étudiants mentionnent aussi la beauté ou la musicalité de la langue comme facteur d’attraction.

Puisque le français et l’italien partagent des racines latines, les francophones ont généralement assez de facilité à apprendre la langue de Dante. «Si l’on étudie la grammaire et que l’on fait preuve d’imagination, on parvient rapidement à bien se débrouiller.»

Bien que l’italien standard enseigné dans le programme soit compris partout en Italie, des centaines de dialectes sont parlés aux quatre coins de la péninsule, en Sicile et en Sardaigne. «Les principales différences entre les dialectes seront justement abordées dans le cours d’introduction à la langue et à la culture italiennes», précise Livia Cattaneo.

Il est possible de faire une demande d’admission pour l’automne 2020 avant le 1er mai. Le programme est offert à temps partiel. Il est aussi possible de faire une demande d’admission aux trimestres d’hiver et d’été.

Programmation culturelle

Plusieurs activités culturelles seront proposées par Livia Cattaneo à l’hiver et au printemps. L’entrée à ces activités est libre.

Le 19 février, à 18 h, le film Mediterraneo, du réalisateur Gabriele Salvatores, sera présenté en italien (avec sous-titres français) au local DS-3470. Mediterraneo a remporté l’Oscar du meilleur film étranger en 1992.

Le 25 mars, à 18 h, un cercle de lecture en français et en italien sera organisé pour discuter du roman Accabadora, de Michela Murgia.

Enfin, le 22 avril, à 18 h, le film culte Il sorpasso, réalisé en 1962 par Dino Risi, sera diffusé en italien (avec sous-titres français) au local J-1187.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE