ESG UQAM: une nouvelle identité de marque

L’École des sciences de la gestion adopte la signature «Sortir du cadre» pour mieux cultiver la pensée critique.

27 Octobre 2020 à 10H04

Dans la nouvelle identité, la couleur rouge emblématique de l’ÉSG UQAM est devenue plus vibrante et les éléments visuels sont épurés pour laisser toute la place aux étudiants.
Photo :Agence Cossette

L’École des sciences de la gestion (ESG UQAM) vient de dévoiler sa nouvelle identité de marque sous la signature «Sortir du cadre», en vue de refléter son évolution.

Pour redéfinir son positionnement marketing, l’ESG UQAM a choisi de travailler avec l’agence de communication Cossette, dont la chef de la direction est Mélanie Dunn (B.Sc. économique, 1995), une diplômée de l'École. La nouvelle identité a été conçue autour de trois piliers: pensée critique, activisme et altruisme. Moins prédominante, la couleur rouge emblématique de l’École est devenue plus vibrante. Les éléments visuels sont épurés pour laisser toute la place aux étudiants.

 «Je suis très fier de cette nouvelle identité pour l’ESG UQAM, parce que cela nous ressemble, souligne son doyen, Komlan Sedzro. Elle atteste ce que nous sommes depuis toujours, en plus de rejoindre les aspirations de la nouvelle génération d’étudiantes et d’étudiants, une génération critique, engagée et prête à sortir du cadre. Notre mission est de développer ce potentiel avec eux pour qu’ils deviennent des acteurs d’impact, des créateurs de valeurs économiques, sociales et environnementales dans la société.»

En 2021, l’ESG UQAM aura 30 ans. Elle a de grands projets, dont un nouveau pavillon annoncé pour 2022, situé au 1250, rue Sanguinet. Avec plus de 70 programmes aux trois cycles d’études, elle s’appuie sur ses nombreuses expertises pour assurer la formation d’une relève en gestion. Elle veut encourager la pensée critique et développer des esprits capables de changer le cadre des affaires et de l’adapter à de nouvelles réalités tant à l’échelle locale qu’internationale.

Depuis sa création en 1991, et particulièrement dans le contexte de crise de la COVID-19, le corps professoral de l’ESG UQAM a lancé de nombreuses initiatives de recherche afin de permettre au monde des affaires de s’adapter et de «sortir du cadre». Les projets touchent tous les domaines, du management à l’urbanisme, en passant par le marketing et la gestion des risques, l’éthique, les milieux de vie intelligents et durables, l’intelligence d’affaires ou encore les technologies financières.

«Le monde des affaires est en perpétuel changement et le contexte des derniers mois le démontre une fois de plus», observe le diplômé Pierre Laporte (B.A.A. sciences comptables, 1986), président de Deloitte Québec et du Conseil stratégique de l’ESG UQAM. Il est essentiel, dit-il, que les futurs gestionnaires soient résilients, capables de s’adapter et d’aventurer hors des sentiers battus. «L’ESG UQAM a parfaitement compris comment intégrer cette dimension dans son enseignement et dans l’expérience qu’elle fait vivre à ses étudiantes et étudiants.»

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE