Tendances couleurs

Une création vestimentaire de la professeure Ying Gao retient l’attention de la prestigieuse revue britannique Viewpoint Colour.

11 Septembre 2020 à 10H41

Dans la série de vêtements Flowing water, standing time, on retrouve diverses nuances à la base de la création des couleurs Pantone Gull/ Mouette, Mahagony Rose/ rose acajou et Pearl Blue/ bleu perle. Photo: Malina Corpadean

La série de vêtements robotisés Flowing Water, Standing Time (2019), de la professeure de l’École supérieure de mode de l’ESG UQAM Ying Gao (B.A. gestion et design de la mode, 2000; M.A. communication/multimédia interactif, 2003) fait partie des créations artistiques ayant inspiré la nouvelle palette de couleurs proposée par la prestigieuse revue londonienne Viewpoint Colour, une référence dans la prédiction des tendances couleurs (color forecasting). Le magazine présente dans sa dernière édition (New Horizons, numéro 8) les nouvelles teintes qui guideront au cours des prochaines années les créateurs de mode, les designers d’intérieur, les manufacturiers du domaine de l’automobile ainsi que le milieu du packaging alimentaire.

Intitulée Neutres en mutation (Mutated Neutrals), la palette de couleurs présente des pastels modernisés. Les couleurs bonbons s’y déclinent dans des nuances plus sales et plus grises. Ainsi, un blanc mastic doux propose différentes pigmentations évoquant la boue ou un gris sombre et poussiéreux. 

Détail d'un vêtement de la série Flowing water, standing timePhoto: Malina Corpadean

Dans la série de vêtements Flowing water, standing time, fabriqués à partir de matériaux comme le silicone, le verre et le thermoplastique (PVDF), on retrouve diverses nuances à la base de la création des couleurs Pantone Gull/ Mouette (Pantone 17-3802), un gris doux, Mahagony Rose/ rose acajou (Pantone 15-1511) et Pearl Blue/ bleu perle (Pantone 14-4206). Complétée par un casque en verre, la création vestimentaire de Ying Gao, qui met l’accent sur l’autonomie des vêtements à agir et à réagir en se métamorphosant physiquement, se veut une réflexion sur des questions actuelles en design. Les diplômées du baccalauréat en gestion et design de la mode Julie Desjardins (2017) et Sarah Danis-Cyr (2019) et l’étudiante de premier cycle en mode Marianne Frève ont contribué à la création des vêtements comme assistantes de design.

La série, qui a été présentée dans plusieurs événements artistiques aux quatre coins du monde, dont l’exposition Making FASHION Sense en Suisse et en Écosse, a aussi fait l’objet d’une vidéo. Cette dernière a été retenue dans la section Compétition internationale – courts métrages de la dernière édition du Festival international du film sur l'art (FIFA), présentée à Montréal en mars 2020.

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE