Ping-Pong 20/21

Six anciens étudiants de l’École de design animent tour à tour une discussion avec une personnalité qui influence leur pratique.

17 Novembre 2020 à 14H20

 

L’École de design a amorcé en octobre dernier une série de conférences intitulée Ping-Pong 20/21, au cours de laquelle six anciens étudiants, issus des différents domaines du design, invitent tour à tour une personnalité qui influence leur pratique. Diffusées en direct via Zoom et Facebook Live, ces conversations visent à inspirer la nouvelle génération de designers et le public, plus largement, en cette période atypique.

La prochaine conférence, qui aura lieu le 3 décembre, sera animée par Geneviève Angio-Morneau (B.A. design graphique, 2003; M.A. muséologie, 2005), qui travaille chez GSM Project, un bureau de design d’exposition montréalais pour lequel elle effectue des mandats à travers la planète. Elle discutera avec Paola Antonelli, conservatrice principale au département d’architecture et de design et directrice de la recherche et du développement au Museum of Modern Art de New York.

Lors de la première conférence, le 8 octobre dernier, la réalisatrice multimédia Catherine D’Amours (B.A. design graphique, 2004), qui œuvre chez Moment Factory, a discuté avec Rafael Lazano-Hemmer. Cet artiste multimédia, né à Mexico et vivant à Montréal depuis 2004, dirige Antimodular, un studio formé de 15 personnes provenant de 7 pays. Il crée des plateformes utilisant diverses technologies telles des lumières robotisées, des fontaines numériques, une surveillance informatisée, des murs médias et des réseaux télématiques. Ses œuvres suscitent la participation du public.

Lors de la seconde conférence, le 5 novembre dernier, l’architecte Alain Carle (B.A. design de l’environnement, 1988) a discuté avec l’architecte et artiste Jacques Bilodeau, dont il admire le travail aux limites de l’aménagement, de l’art et du paysage. L’œuvre de Jacques Bilodeau a été marquante dans le milieu de l’architecture durant les années 1980-1990 et a culminé tout récemment par des commandes publiques. Portée par une approche radicale tant sur le plan matériel que programmatique, par son statut hybride entre l’installation et l’aménagement, cette démarche puissante a été fondatrice pour Alain Carle et pour plusieurs architectes et artistes.

Trois conférences en 2021

Les trois autres conférences auront lieu l’an prochain. Elles seront animées par Justin Lortie (B.A. design graphique, 2011), de chez Wedge (21 janvier), Zébulon Perron d’Atelier Zébulon Perron (4 mars) et Mélissa Mongiat (B.A. design graphique, 2002) de Daily tous les jours (1er avril).

PARTAGER