Que savez-vous de moi?

Le projet artistique se déploie à travers les six vitrines extérieures de la Galerie de l'UQAM.

29 Septembre 2020 à 14H08

L’exposition Que savez-vous de moi? se déploie à travers les six vitrines extérieures de la galerie, telles les pages d’un livre ouvert. Photo: Nathalie St-Pierre

Dans le cadre d’une nouvelle série intitulée Paroles d’image, lancée par la Galerie de l'UQAM, l’exposition Que savez-vous de moi? prend la forme d’une longue phrase écrite à quatre mains par les artistes Céline Huyghebaert (M.A. études littéraires, 2011; Ph.D études et pratiques des arts, 2019) et Sophie Jodoin. Le projet se déploie à travers les six vitrines extérieures de la galerie (pavillon Judith-Jasmin), telles les pages d’un livre ouvert.

Céline Huyghebaert place le texte et le livre au cœur de sa pratique artistique dans des œuvres narratives à la croisée du documentaire et de la fiction. Récipiendaire de la prestigieuse bourse Claudine et Stephen Bronfman en art contemporain (2019) et d’un Prix littéraire du Gouverneur général (2019), celle qui a publié récemment Le drap blanc (Le Quartanier, 2019) s’intéresse aux silences et aux refoulements qui creusent nos histoires individuelles et collectives.

Portée par un intérêt grandissant pour les articulations du langage dans son rapport à l’image, Sophie Jodoin interroge les manifestations du féminin, de l’intime, de la perte et de l’absence. Ces préoccupations se déclinent sous forme d’installations où se conjuguent le dessin, le collage, le texte, la photographie, l’objet trouvé et la vidéo. Elle est la lauréate du Prix Louis-Comtois ainsi que du Prix Giverny Capital 2017.

Expositions en salle 

Les deux expositions présentées en salle par la Galerie de l'UQAM, Repriser et Hier semble si loin/ Chapitre 4/ Jean Dulargene seront plus accessibles à partir de jeudi en raison des nouvelles consignes de la Santé publique. On espère pouvoir rouvrir les portes de la galerie en novembre. L'exposition virtuelle Respiration se poursuit en ligne jusqu'au 10 octobre. 

 

 

PARTAGER
COMMENTAIRES 0 COMMENTAIRE