Décès de Michel Lizée

Pionnier du Service aux collectivités, Michel Lizée a aussi joué un rôle de premier plan dans la démocratisation des régimes de retraite.

26 Janvier 2021 à 15H13

Michel Lizée.
Photo: Denis Bernier

L’UQAM a appris avec tristesse le décès de l’un de ses pionniers, Michel Lizée (B.A. sciences économiques, 1972), qui a joué un rôle important dans la création du Service aux collectivités (SAC), où il a été coordonnateur jusqu’au moment de prendre sa retraite, en 2013. Diplômé de l’UQAM de la première heure, c’était un militant infatigable qui a défendu de nombreuses causes sociales. Il a ainsi travaillé une bonne partie de sa vie à sensibiliser les travailleuses et travailleurs à l'importance de la planification et du financement de leur retraite. Michel Lizée laisse dans le deuil sa conjointe Ruth Rose, professeure associée au Département des sciences économiques, et son fils Charles.

L’équipe du SAC a publié un message sur la page Facebook du Service pour exprimer, elle aussi, son immense tristesse. «Pionnier du Service aux collectivités, homme bon, incarnant l’esprit de justice des services aux collectivités, il a accompli de grandes réalisations, dont le formidable régime de retraite des groupes communautaires. Durant sa carrière, Michel aura collaboré avec la plupart des membres de l’équipe du SAC ainsi qu’avec de nombreux collègues de l’UQAM. Il s’est aussi distingué par de multiples collaborations avec différents groupes (communautaires, de femmes et de syndicats) et ce, en démontrant un engagement jusqu’à la fin.»

Détenteur d'une maîtrise en économie politique de l'Université Carleton, Michel Lizée a été embauché par l’UQAM en 1972 à titre d'agent de recherche pour étudier les possibilités de collaboration entre l'Université et les organisations syndicales afin d'offrir des activités de formation aux travailleurs syndiqués. Son travail a mené à la signature d'un protocole d'entente, en 1976, entre l'UQAM et les centrales syndicales sur la formation syndicale et la recherche.

L'économiste a été coordonnateur au Service de l'éducation permanente, créé en 1975. Ce service a élaboré avec des professeurs et des partenaires externes (syndicats, groupes de femmes et groupes communautaires) la Politique des services aux collectivités adoptée par l'UQAM en 1979, qui a mené à la création du SAC. Cette politique institutionnelle visant à démocratiser le savoir universitaire auprès de groupes et de communautés qui n'y ont pas traditionnellement accès représentait à l’époque un modèle unique et a été à l’origine de nombreuses innovations sociales.

Michel Lizée a présidé le Syndicat des employés et employées de l'UQAM (SEUQAM) de 1983 à 1988. Il a aussi représenté l’UQAM au Comité de retraite du Régime de retraite de l'Université du Québec (RRUQ) pendant plus de 25 ans, où il a acquis une solide expertise dans le domaine. À partir de la fin des années 1990, la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec (FTQ) lui a confié un dossier de formation afin d’aider les travailleurs à mieux comprendre leurs régimes de retraite. Chaque année, entre 200 et 300 personnes s’inscrivaient à ses ateliers de formation.

À la demande du Service de l'éducation de la FTQ, Michel Lizée a appuyé à compter de 2004 une coalition de groupes communautaires et de femmes qui a conduit à la mise sur pied, en 2008, du Régime de retraite par financement salarial pour les travailleuses et travailleurs des groupes communautaires et de femmes (RRFS), dont il a été le secrétaire. Ce régime inter-entreprises à prestations déterminées a remporté en 2008 le prix Initiative gagnante décerné par le Comité sectoriel de main-d'œuvre Économie sociale et Action communautaire. En 2010, la revue canadienne Benefits Canada lui remettait son Plan Sponsor Award pour son caractère novateur.

Dans la foulée de la crise financière de 2008, la crise des régimes de retraite a amené Michel Lizée à jouer un rôle actif dans le débat public pour mettre de l'avant des solutions visant une meilleure sécurité du revenu à la retraite pour l'ensemble de la population.

Michel Lizée a été admis, en 2012, au Cercle d'excellence de l'Université du Québec pour ses contributions au développement du Service aux collectivités de l’UQAM et du Régime de retraite de l’Université du Québec ainsi que pour son implication dans la mise sur pied du RRFS.

Le Service aux collectivités rendra sous peu un hommage à la mesure de Michel Lizée.

PARTAGER