Découvrir le Québec à distance

Les programmes d’anglais de l’École de langues proposent de nouveaux cours culturels et linguistiques pour les étudiantes et étudiants japonais.

1 Mars 2021 à 17H42

Intitulé Canadian and Quebec Culture and Communication, le programme de trois crédits aborde plusieurs thèmes. Photo: Ivars Krutainis pour Unsplash

Pendant les trois prochaines semaines, près d’une quarantaine d’étudiantes et étudiants japonais découvriront la culture canadienne et québécoise à distance dans le cadre d’un nouveau programme spécialement conçu pour eux. «Ce sont des étudiantes et étudiants qui devaient participer à nos programmes d’échanges linguistiques offerts durant l’été, explique la directrice des programmes d’anglais à l’École de langues Martyna Kozlowska. Comme il est impossible pour eux de venir à Montréal en raison de la pandémie, la professeure Norie Yazu de la Kanda University of International Studies (KUIS), partenaire de longue date de l’UQAM, nous a proposé de créer une programmation en ligne.»

Ce programme virtuel permet de maintenir les liens entre l’UQAM et les étudiantes et étudiants japonais, de faire la promotion des programmes de l’École de langues tout en allant cherchant de nouveaux partenaires universitaires. «Nous avons pu élargir notre proposition à d’autres universités japonaises», précise Martyna Kozlowska.

Intitulé Canadian and Quebec Culture and Communication, le programme de trois crédits aborde plusieurs thèmes tels que l’histoire de Montréal et de ses communautés culturelles, l’environnement, la littérature canadienne et les Premières Nations. Des conférenciers invités viendront échanger avec les étudiantes et étudiants. «L’approche consiste à promouvoir la pensée critique et à amener les participantes et participants à discuter», dit Martyna Kozlowska.

L’architecte et consultante en conservation et aménagement Susan Bronson discutera des différentes communautés venues s’installer près du boulevard Saint-Laurent. Un représentant du Groupe de recherche et d'intervention sociale (GRIS) proposera aux participantes et participants une discussion autour de l’orientation sexuelle et du quotidien des communautés LGBTQ+, tandis que la directrice générale de Foyer pour femmes autochtones de Montréal s’entretiendra des problématiques autochtones en milieu urbain.

En plus de s’initier à la culture canadienne et québécoise, les participantes et participants japonais pourront développer leurs habiletés communicationnelles en anglais. Ils apprendront, par exemple, différentes stratégies afin d’améliorer leurs présentations en ligne ou devant un public. Les étudiantes et étudiants japonais seront aussi jumelés à leurs homologues de l’UQAM inscrits dans des programmes de japonais et d’anglais. «Nos étudiantes et étudiants en japonais auront ainsi l’occasion de mettre leurs connaissances linguistiques en pratique», mentionne Martyna Kozlowska.

Intitulée A Day in the Life, une activité sera organisée pour susciter les échanges entre les participantes et participants japonais et les étudiantes et étudiants du cours Grammar Skills for Speaking. «Tous seront aussi invités à participer à une discussion autour du roman The Life of Pi de l’auteur Yann Martel dans le cadre du club de lecture (English Book Club) de l’École de langues», ajoute la directrice.

Le programme, qui se terminera le 19 mars prochain, a été mis sur pied par l’École de langues en collaboration avec les Services des relations internationales et le Carrefour technopédagogique.

PARTAGER