Bourses pour journalistes autochtones

Deux nouvelles bourses s'adressent aux membres des Premières Nations, du peuple Inuit ou Métis qui souhaitent étudier en journalisme.

22 Mars 2021 à 11H10

Les bourses Aontaiontenrohwe, un mot qui signifie «collaborer ensemble», visent à diversifier le profil étudiant en journalisme pour mieux refléter la réalité culturelle du Québec. Photo: Getty Images

À compter de l’automne 2021, deux nouvelles bourses d’une valeur de 10 000 dollars chacune seront offertes aux étudiantes et étudiants autochtones au baccalauréat en communication (journalisme). Un stage au service de l’information de Radio-Canada accompagnera la bourse.

Les bourses Aontaiontenrohwe, un mot qui signifie «collaborer ensemble», visent à diversifier le profil étudiant en journalisme pour mieux refléter la réalité culturelle du Québec, tout en répondant aux besoins grandissants des médias en matière de diversité culturelle et de représentation des journalistes provenant des Premiers Peuples.

Pour être admissibles, les personnes doivent être membres des Premières Nations, du peuple Inuit ou Métis; être âgées entre 18 et 45 ans avant le 30 juillet, date de fermeture du concours; être admises ou inscrites à temps complet ou à temps partiel au baccalauréat en communication (journalisme) à l'automne 2021; et prévoir terminer leurs études dans ce programme.

Bien que la date limite d’admission était le 1er mars, la direction du programme acceptera des demandes d’admission tardives provenant d’étudiantes et d’étudiants autochtones.

Toute l’information au sujet de ces bourses est disponible dans le répertoire institutionnel des bourses d’études. On peut également consulter les diverses bourses et mesures incitatives offertes aux étudiantes et étudiants autochtones de l’UQAM sur le site des Services à la vie étudiante.

PARTAGER