Accès jardins, phase 2

Les efforts se poursuivent pour remettre en valeur les abords de l’UQAM. 

14 Avril 2021 à 16H36

Série En vert et pour tous
Projets de recherche, initiatives, débats: tous les articles qui portent sur l'environnement.

Un revêtement de qualité en pavés de béton sera installé sur le côté est de la rue Saint-Denis, à proximité du clocher de l'église Saint-Jacques.Image: Ville de Montréal

En 2017, la Ville de Montréal, en collaboration avec l’arrondissement de Ville-Marie, a lancé le projet de réaménagement des abords de l’UQAM, en réalisant notamment des travaux d’aménagement de la Place Pasteur et de la cour du transept de l’église Saint-Jacques. Ce projet, qui s’inscrit dans le cadre du programme Accès jardins, se poursuit cette année avec les travaux de réaménagement de la rue Sainte-Catherine, entre les rues Saint-Denis et Berri, et de la rue Saint-Denis, entre le boulevard Maisonneuve et la rue Sainte-Catherine. Ces travaux, qui s’élèvent à plus de 10 M$, débuteront au printemps 2021 et se termineront à l’été 2022.

«Cette deuxième phase d’aménagement du programme Accès jardins renforcera l’expérience piétonne des membres de la communauté universitaire et du grand public aux abords de l’Université, notamment à proximité du clocher de l’église Saint-Jacques, récemment restauré, souligne Sylvia Thompson, vice-rectrice à l’Administration et aux finances. Ces améliorations, qui s’inscrivent en cohérence avec les actions prévues au Programme particulier d’urbanisme du Quartier des spectacles – Pôle du Quartier latin, favoriseront également l’accès à ses espaces.»

«Notre concept permet de mettre en valeur des édifices patrimoniaux, tout en proposant un aménagement qui améliore considérablement le confort des piétons, notamment avec un élargissement des trottoirs et un revêtement de qualité en pavés de béton. C’est un autre bel exemple de collaboration où l’arrondissement de Ville-Marie, Bell Canada, Énergir, la Commission des services électriques de Montréal et l’UQAM s’unissent pour intégrer tous les travaux, réduisant ainsi leur durée totale», explique Sylvain Ouellet, responsable de l’eau, des infrastructures de l’eau, des infrastructures et de la Commission des services électriques et vice-président du comité exécutif de la Ville de Montréal.

«Le Quartier latin est un secteur névralgique du centre-ville de Montréal et les efforts investis par la Ville de Montréal et ses partenaires dans sa revitalisation contribuent directement à soutenir son essor. La mise en œuvre de cet aménagement profitera non seulement à la communauté universitaire, mais également à l’ensemble des Montréalaises et des Montréalais. Voilà un nouveau pas franchi pour une ville qui vise l’exemplarité en termes de qualité de vie, de verdissement et d’espaces publics signatures, accessibles à toutes et à tous», déclare Robert Beaudry, responsable de la gestion et de la planification immobilière, de l'habitation, des grands parcs et du parc Jean-Drapeau au comité exécutif et conseiller du district de Saint-Jacques.

Articles connexes
PARTAGER