Études estivales

Plusieurs écoles d'été virtuelles s'offrent aux personnes qui désirent suivre des formations dans des domaines spécifiques.

6 Avril 2021 à 12H07, mis à jour le 7 Avril 2021 à 15H45

Photo: Getty Images

Pour une deuxième année consécutive, toutes les écoles d’été de l’UQAM prévues à l’extérieur du Québec – à Berlin, à Prague, en Colombie, en Italie, en Grèce, en Chine et au Japon – ont été annulées en raison de la pandémie de COVID-19. Les écoles d’été qui devaient avoir lieu en présentiel au Québec ne pourront pas se tenir jusqu’à nouvel ordre. Malgré tout, plusieurs possibilités s'offrent aux personnes qui désirent profiter de la période estivale pour suivre à distance des formations dans des domaines spécifiques.

Inégalités sociales de santé et petite enfance

Le Département d’éducation et formation spécialisées propose une école d’été sur les inégalités sociales de santé à la petite enfance, du 2 au 6 août.

Trois modules de 35 heures seront offerts simultanément. Le premier s’attardera aux interventions visant l'équité en santé dès la petite enfance. Le second abordera les stratégies de communication pour en faire une priorité sociétale. Le troisième concernera l'évaluation d'impact sur la santé. On peut s’inscrire dès maintenant à l’un des trois modules.

L’école d’été sur les inégalités sociales de santé à la petite enfance est organisée en collaboration avec l’Institut Santé et société de l’UQAM, l’Institut fédératif d’études et de recherches interdisciplinaires Santé et Société de France, l’Observatoire des tout-petits de la Fondation Lucie et André Chagnon, l’Institut national de santé publique du Québec et le Centre de collaboration nationale sur les politiques publiques et la santé. 

Communication politique, espace public et participation citoyenne

L’école d'été Wallonie-Québec en communication politique, espace public et participation citoyenne a pour objectif de comprendre les zones de fracture, les innovations, les forces de changement à l’œuvre ainsi que les perspectives de renforcement de la participation citoyenne et de la gouvernance démocratique au Québec et en Wallonie, de même qu’ailleurs dans le monde. Une attention particulière sera accordée à l’impact de la COVID-19 sur la participation démocratique et l’exercice des droits universels.

Ce cours de 14 séances de trois heures est réparti en trois blocs. Le premier bloc, qui portera sur les fondements théoriques de la démocratie, aura lieu en mai. Le second, qui prendra la forme de panels et d’ateliers thématiques, se déroulera du 9 au 18 août. Deux séances de synthèse et de prospective se tiendront les 19 et 20 août.

Pour toute question, on peut contacter Caroline Patsias, professeure au Département de science politique.

Approches écosystémiques de la santé

La Communauté de pratique canadienne en approches écosystémiques de la santé (CoPEH-Canada), cofondée par la professeure du Département de communication sociale et publique Johanne Saint-Charles, propose une école d’été sur les approches écosystémiques de la santé en mai et juin. La formation vise à mettre en œuvre des recherches et des interventions portant sur des problématiques actuelles au confluent de la santé, de l’environnement et de la société.

Huit webinaires auront lieu les mardis et jeudis entre le 13 mai et le 8 juin, de 13 h 30 à 15 h 30. Ces webinaires aborderont les principales orientations guidant les approches écosystémiques de la santé: pensée systémique, transdisciplinarité, participation de multiples actrices et acteurs, durabilité, équité sociale et de genre, passage du savoir à l’action.

La formation est offerte aux étudiantes et aux étudiants des cycles supérieurs de toutes les disciplines de même qu’aux professionnelles et professionnels qui ont un intérêt envers ces thématiques. Il est possible de suivre uniquement les webinaires ou de s’inscrire au cours complet, qui comprend aussi du travail en groupe autour d'une étude de cas et des activités d'intégration des apprentissages.

Pour toute information, on peut contacter Jena Webb, agente de recherche et directrice de programme à CoPEH-Canada.

Droits, citoyenneté et handicap

L'école d’été Droits, citoyenne et handicap, qui aura lieu du 16 au 20 août, a pour but de permettre à des étudiantes et étudiants de 2e cycle et à des intervenantes et intervenants des milieux de l’action communautaire ou des services publics de développer les connaissances, les compétences et les attitudes nécessaires à la reconnaissance, à la promotion et à l’exercice des droits des personnes en situation de handicap.

À la fin du cours, les étudiantes et étudiants auront une meilleure compréhension de la situation et des conditions d’exercice des droits des personnes en situation de handicap et seront davantage familiers avec plusieurs stratégies d’intervention et de recherche visant leur émancipation. Ces stratégies d’émancipation individuelles, collectives ou publiques impliquent des partenaires du monde de l’intervention, de la recherche et du milieu communautaire. 

L’école d’été s’articule autour d’une série d’ateliers tripartites (milieu universitaire, professionnel, communautaire) portant sur trois grandes catégories de droits. Les ateliers abordent la situation des personnes et les stratégies relatives aux droits civils, aux droits culturels, sociaux, économiques et aux droits politiques.

Langue et culture japonaises

En collaboration avec l’Université Konan de Kobe, au Japon, l’École de langues offre une école d’été en japonais qui met les étudiantes et étudiants de l’UQAM en contact avec une famille japonaise, ce qui leur permet de se familiariser avec la culture et la langue du pays. Pour participer, il faut avoir suivi au moins un cours de japonais à l’École de langues.

Les sessions se dérouleront sur Zoom en mai, à raison de deux séances par semaine. La date limite d’inscription est le 21 avril. Pour toute question, on peut contacter Sachiyo Kanzaki, maître de langue en japonais.

Une école d’été similaire, offerte en partenariat avec la Kyoto Sangyo University de Kyoto, affiche complet.

Journalisme de données

Une école d’été en journalisme de données se tiendra du 31 mai au 4 juin, de 9 h à 17 h. L’école d’été est offerte par le programme de journalisme de l’UQAM, en collaboration avec Radio-Canada et le Bureau des initiatives numériques du Centre interuniversitaire de recherche sur la science et la technologie (CIRST).

La formation vise à automatiser la collecte d’information sur un site web, à créer un algorithme pour trier et analyser les données récoltées, puis à construire une visualisation de données interactive pour le web.

Les inscriptions ont été fermées puisque l’activité a atteint sa capacité d’accueil maximale.

PARTAGER