Jean Dubois au MBAM

Le Musée des beaux-arts de Montréal fait l’acquisition d’une œuvre interactive du professeur Jean Dubois.

26 Mars 2021 à 13H49

Les Errances de l’écho, miroir interactif réalisé par Jean Dubois, 2003-2005. Photo: Jean Dubois

Une œuvre interactive du professeur de l’École des arts visuels et médiatiques Jean Dubois (M.A. arts plastiques, 1994; Ph.D. études et pratiques des arts, 2010) fait désormais partie de la collection permanente du Musée des beaux-arts de Montréal.

Créée en 2005, Les errances de l’écho comporte un grand miroir réagissant aux caresses des spectateurs. Le déplacement des mains sur la surface du reflet permet d'entendre la voix de plusieurs personnages. Les paroles évoquent les réflexions d’une personne qui se retrouve face à elle-même: remarques, indulgentes ou culpabilisantes, constats, conseils, etc. Jean Dubois a fait de cette œuvre le sujet de sa thèse de doctorat réalisée sous la direction de l’ancienne professeure et doyenne de la Faculté des arts, Louise Poissant.

Les errances de l’écho a été présentée au Centre Optica, en 2005, au Brown Bag Contemporary Gallery, à New York, en 2007, au Festival d'arts multidisciplinaires et électroniques, à Québec, et au Festival TransAmériques, à Montréal, en 2008, ainsi qu’à l’Espace 400e Bell, dans le cadre de l’exposition Exploration numérique présentée par la Ville de Québec, en 2012. Réalisée en collaboration avec le designer Philippe Jean des Ateliers numériques, l’interface tactile du miroir est à l’origine d’une innovation technologique, le Large Scale Sensing Surface (LSSS). Celle-ci a été intégrée à l’installation interactive Radicaux Libres (2006), créée par Jean Dubois et Philippe Jean, ainsi qu’à la scène interactive du spectacle du Cirque du Soleil, mis en scène par Robert Lepage. Le dispositif interactif Les Errances de l’écho présentait aussi la technologie tactile multitouch, quelques années avant l’apparition des premiers iPhone, en 2007.

Jean Dubois expérimente les aspects artistiques de l'imagerie numérique, qu'elle soit fixe, en mouvement ou interactive. L’artiste s'intéresse en particulier aux relations qu'entretiennent ces images avec les interfaces corporelles, les structures aléatoires, l'intégration in situ et la textualité. Son approche interdisciplinaire réunit des collaborateurs de milieux aussi divers que le génie, le design, la photographie, l’architecture ou le cinéma. Ses créations et ses communications ont été présentées dans plusieurs évènements internationaux et institutions réputées au Canada ainsi qu’à l'étranger, tels qu’au Museo d’arte contemporanea Roma Testaccio à Rome, au Musée des arts et métiers, à Paris, à l'International Cyber Art Festival de Saint-Pétersbourg et à eARTS BEYOND, Shanghai International Gallery Exhibition of Media Arts, en Chine. Ancien vice-doyen à la recherche et la création de la Faculté des arts (2013-2016), Jean Dubois est le codirecteur du réseau international Hexagram depuis 2018.

PARTAGER