Le Cœur des sciences accroît son rayonnement

Le centre de diffusion de la culture scientifique a triplé le nombre de participants à ses événements.

22 Octobre 2021 à 13H52

Organisée par le Coeur des sciences en mai dernier, la visite virtuelle des laboratoires des professeurs Benoît Barbeau, Denis Archambault et Steve Bourgault a été suivie par plus de 9000 élèves et leurs enseignants.Photo: Nathalie St-Pierre

Pôle incontournable de la vulgarisation scientifique, le Cœur des sciences de l'UQAM a vécu la dernière année en mode adaptation. «La pandémie nous a forcé à développer une programmation en ligne et cela nous a permis de rejoindre un plus vaste public», se réjouit Stephan Chaix, qui a pris le relais de Sophie Malavoy à titre de directrice du centre de diffusion au cours de la dernière année. Le Cœur des sciences est ainsi passé de moins de 20 000 participants sur une base annuelle pour l'ensemble de ses activités à plus de 60 000! «Notre public n'est plus concentré dans la grande région de Montréal: nous rayonnons désormais dans tout le Québec et même un peu en Europe», ajoute la directrice.

Stephan Chaix salue le travail de sa prédécesseure qui, en 15 ans, a fait du Cœur des sciences un lieu unique par la diversité de ses activités et son souci constant du public et des scientifiques. «Nous poursuivons le travail de vulgarisation scientifique en offrant une programmation variée de conférences et d’événements spéciaux, tout en menant des activités en milieu scolaire», souligne-t-elle.

Entre juillet 2020 et juin 2021, près de 300 activités ont été offertes, dont la populaire visite virtuelle des laboratoires des professeurs Benoît Barbeau et Denis Archambault, du Département des sciences biologiques, et Steve Bourgault, du Département de chimie, 22 conférences et causeries grand public et plus de 30 balades et excursions. Des étudiants à la maîtrise ou au doctorat, qui ont tous bénéficié d’un accompagnement en vulgarisation scientifique, ont aussi donné plus de 200 conférences dans les écoles du Québec et dans quelques communautés francophones canadiennes.

Ce mois-ci, l'équipe accueille une nouvelle agente d'information, Fanny Rohrbacher. Elle vient compléter une équipe composée de la directrice, de son adjointe Catherine Jolin, du directeur technique Jason Pomrenski et de la secrétaire de direction Jasmine Pigeon-Bourque.

Les activités destinées au grand public ont repris cet automne. Ainsi, le 13 octobre dernier, la professeure du Département de psychologie Catherine Amiot et l'historienne des sciences et de l'environnement Valérie Chansigaud ont donné la conférence intitulée «Des animaux, des humains et vice-versa», que l'on peut revoir sur YouTube. L'océanographe Bruno Tremblay, professeur à l'Université McGill, a prononcé le 21 octobre dernier la conférence intitulée «Océans: quand le courant ne passe plus», portant sur le ralentissement du Gulf Stream. On peut aussi revoir sa conférence sur YouTube.

«Nous alternons pour le moment entre les activités uniquement en ligne et celles en mode hybride, note Stephan Chaix. Ultimement, l'objectif est de conserver le mode hydride de manière à satisfaire à la fois les gens qui préfèrent vivre l'événement en présence et ceux qui ne peuvent pas se déplacer à Montréal.» 

Les prochaines activités au programme

Soirée sciences et contes – «Raconte-moi la vie» – 28 octobre à 18 h
Un philosophe des sciences, un biologiste, un géologue, deux conteuses et un conteur nous racontent la vie, ses origines et peut-être un peu son avenir.

Conférence Pierre-Dansereau en collaboration avec l'Institut des sciences de l'environnement – «Écocitoyenneté: apprendre à s’engager» – 4 novembre à 18 h
Travailler ensemble pour lutter contre les changements climatiques est l’un des quatre objectifs de la COP26. Comment y parvenir ?

D'ici la fin de l'année, l'équipe du Coeur des sciences proposera également des conférences en ligne et en présence sur les thèmes suivants:  

  • Véhicules autonomes: 10 novembre
  • Science ouverte: 18 novembre
  • Lancement du télescope James Webb: 1er décembre

Tous les détails sur le site Web du Cœur des sciences de l’UQAM.

«Au cours de la prochaine année, préparez-vous à de belles surprises: en plus de nos conférences traitant de sujets liés à l’actualité, nous proposerons de nouvelles balades scientifiques, ainsi que des événements arts et sciences des plus stimulants, ajoute Stephan Chaix. La meilleure façon de ne rien manquer est de s'abonner à notre liste de diffusion

PARTAGER