Une expo en 360° et à Rimouski

L’exposition Le design graphique, ça bouge! continue d’attirer de nouveaux publics.

6 Avril 2021 à 16H09

Le Centre de design propose une version virtuelle de son exposition originalement présentée à l'automne 2019 à l'occasion du 50e anniversaire de l'UQAM.
Photo: Michel Brunelle

L’exposition Le design graphique, ça bouge!, produite par le Centre de design de l’UQAM, continue de voyager. Après le Musée d’art de Rouyn-Noranda, où elle a été présentée l’automne dernier, l’exposition prend l’affiche du Musée régional de Rimouski du 15 avril au 22 août prochain. Cette exposition, montée à l’occasion du 50e anniversaire de l’UQAM, offre un panorama du design graphique contemporain au Québec.

Depuis le 24 mars dernier, le Centre de design propose également une version virtuelle 360° de son exposition. Commentée par les commissaires Marc H. Choko et Louis-Charles Lasnier (B.A. design graphique, 1991), respectivement professeur émérite et professeur à l’École de design, la visite permet d’explorer les créations en se déplaçant dans l’espace à l’aide de la souris.

Originalement présentée au Centre de design du 28 novembre 2019 au 2 février 2020, l’exposition illustre les différentes pratiques du design graphique : imprimés, sites web, jeux vidéo, signalétique, projections murales, etc. Avec plus de 70 réalisations de 51 agences québécoises parmi les plus en vue, elle présente à la fois des projets de grands bureaux – la campagne Le lait, solide liquide, produite par lg2, par exemple, la nouvelle identité imaginée par Sid Lee pour la Société de transport de Montréal ou celle d’Énergir/Gaz Métropolitain créée par Cossette – et ceux de petites agences ou même de designers indépendants. On peut ainsi voir les projets de Paprika, une agence dirigée par le chargé de cours Louis Gagnon, de Karim Charlebois Zariffa (B.A. design graphique, 2010), Isabelle Arsenault (B.A. design graphique, 2002), Lino (B.A. design graphique, 2003) ou encore Sébastien Lépine (B.A. design graphique, 2001). Le travail de très nombreux diplômés de l’École de design, issus de plusieurs générations, est à l’honneur dans cette exposition.

La captation de la vidéo 360° a été réalisée par Mathieu Troussel (B.A. design de l’environnement, 2017), un ancien technicien en muséologie du Centre de design qui a depuis monté sa compagnie d’archivage numérique Archiv VR. Le montage vidéo est l’oeuvre d’un étudiant du bac en design graphique, Mark Anthony Aguirre-Oliva.

Le livre Le design graphique, ça bouge!, produit par l’agence Paprika pour accompagner l’exposition, a reçu un prix dans la catégorie Conception éditoriale de livre aux Applied Arts Design Awards 2020. Le magazine torontois Applied Arts, qui remet ces distinctions, est considéré comme le plus important en communication visuelle au Canada.

PARTAGER