Les Visages de Montréal

La communauté étudiante est invitée à participer à un projet de médiation citoyenne d’envergure internationale.

16 Juin 2021 à 16H41

Photo: Anna Roeder (Kalamazoo, MI, USA)

L’UQAM prend part au projet Les Visages de Montréal, une œuvre d’art public constituée de portraits, qui se déploiera au cœur de Montréal cet été et lors la rentrée universitaire. Proposé par le Partenariat du Quartier des spectacles, cet appel créatif à la solidarité est un projet de médiation citoyenne d’envergure internationale qui rend hommage à la résilience des Montréalais et des Montréalaises après des mois de pandémie. 

Cette œuvre est le fruit d’une action de groupe dans le cadre du projet Inside Out lancé par l’artiste français JR, qui a déjà parcouru de nombreuses villes à travers le monde. Les Visages de Montréal mettra en lumière la communauté montréalaise grâce à la mobilisation d’institutions phares de la métropole, dont l’UQAM, et du public, invité à se réapproprier le centre-ville.

Inside Out est inspiré des collages grand format que l’artiste français JR effectue dans les rues. Il a déjà fait sa marque dans près de 140 pays à travers le monde, mobilisant plus de 400 000 personnes. Les Visages de Montréal permettra donc à des milliers de portraits – dont ceux des étudiantes et étudiants de l’UQAM – d’envahir le centre-ville. 

Une séance photo sera réservée à la communauté étudiante le mardi 29 juin prochain. Pour y participer, il est nécessaire de s’inscrire à l’avance et de prendre rendez-vous en complétant le formulaire et en acceptant les conditions du projet établis par Inside Out. La séance aura lieu dans l’agora du pavillon Judith-Jasmin. La présentation de la carte étudiante sera obligatoire pour accéder au pavillon. Les photos imprimées seront affichées sur certaines façades de l’Université et aux abords du campus lors de la rentrée universitaire d’automne. 

En parallèle, dès la fin du mois de juin, Les Visages de Montréal sillonnera les rues de la métropole pour aller à la rencontre des citoyens grâce à son camion photomaton. Des rues Atwater à Papineau et entre la rue Sherbrooke et le fleuve Saint-Laurent, il sera possible d’apercevoir cette cabine sur quatre roues, qui se déplacera pour prendre en photo des passants et recouvrir les murs et palissades de la métropole.

PARTAGER