Midi-causerie avec Silvia Costantini

La consule générale d’Italie et la rectrice Magda Fusaro se sont entretenues avec des membres de la communauté italienne de l’UQAM.

26 Avril 2021 à 14H19

La consule générale d'Italie à Montréal, Silvia Costantini, la rectrice, Magda Fusaro, la déléguée du Québec à Rome, Mariana Simeone, et une anciienne étudiante italienne, Alessandra Giuliano, actuellement adjointe à la Direction et aux Affaires publiques à la Délégation du Québec à Rome.Photo: Nathalie St-Pierre

Une quarantaine de membres de la communauté italienne de l’UQAM – étudiantes et étudiants, membres du personnel enseignant et personnes diplômées – ont participé à un midi-causerie, le 23 avril, en présence de la rectrice Magda Fusaro et de la consule générale d’Italie à Montréal, Silvia Costantini, également représentante permanente de son pays auprès de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI). La déléguée du Québec à Rome, Marianna Simeone, a aussi participé à la rencontre, qui était organisée sur la plateforme Zoom par le Service des relations internationales et diplomatiques (SRID) de l’UQAM.

«La rencontre d’aujourd’hui nous permet de voir de quelles manières nous pouvons tisser des liens additionnels avec l’Italie, car l’UQAM a déjà établi plusieurs protocoles d’échanges avec des universités italiennes, a rappelé Magda Fusaro. Nous recevons des étudiants italiens et nous souhaitons que nos étudiants québécois soient plus nombreux à effectuer des séjours en Italie.» La rectrice a par ailleurs évoqué la tenue, en 2022, d'une Semaine de l’Italie à l'UQAM.

Silvia Costantini a expliqué en quoi consistaient ses fonctions en tant que consule générale d’Italie à Montréal. Elle a souligné, notamment, la forte présence de la communauté italienne à Montréal. «L’Italie compte trois îles: la Sicile, la Sardaigne et Montréal!, a-t-elle lancé en riant. Nos liens économiques, culturels et politiques sont particulièrement forts.»

Une ancienne étudiante italienne, Alessandra Giuliano, qui a séjourné au Québec en 2016 et 2017 dans le cadre d’un programme d’échanges d’étudiants avec l’UQAM, a livré un témoignage à propos de son expérience. «J’étais alors inscrite à un programme de maîtrise en relations internationales dans une université romaine, a-t-elle raconté. J’avais très envie d’étudier en français dans une université nord-américaine. À l’UQAM, j’ai particulièrement apprécié les rapports chaleureux avec le corps professoral et les nombreuses possibilités d’interagir dans les cours. Et puis, je suis tombée en amour avec Montréal.»

Alessandra Giuliano est actuellement adjointe à la Direction et aux Affaires publiques à la Délégation du Québec à Rome.

La consule générale d’Italie et la rectrice ont ensuite engagé une discussion libre avec les participants et répondu à quelques questions. La discussion a porté, entre autres, sur le développement des liens entre l’UQAM et l’Italie et sur des projets à venir en collaboration avec le consulat général d’Italie à Montréal.

PARTAGER