Boursier d’excellence en arts

Le doctorant Nans Bortuzzo obtient une bourse du Conseil de recherches en sciences humaines.

14 Juin 2021 à 13H58

Nans Bortuzzo.Photo: Olivier Labossière

Le doctorant en études et pratiques des arts Nans Bortuzzo (M.A. arts visuels et médiatiques, 2020) a obtenu l’une des prestigieuses bourses Joseph-Armand-Bombardier remises par le Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH). Ces bourses, qui soulignent l’excellence du dossier académique, permettent aux doctorants de se consacrer entièrement à leurs projets d’études, de chercher les meilleurs mentors en recherche dans leurs domaines tout en contribuant au milieu canadien de la recherche.

Dans le cadre de ses études doctorales réalisées sous la direction du professeur Jean Dubois, Nans Bortuzzo utilise le «Big Data» comme matériel artistique. Son champ de recherche-création se situe au confluent des arts visuels et du journalisme de données. Nans Bortuzzo collecte et analyse de grands ensembles de données provenant de la recherche académique, des réseaux sociaux ou de données publiques. L’objectif est de faire parler les données pour révéler une réalité qui va ensuite servir de base conceptuelle dans la production d'une œuvre. La démarche de l’artiste s'inscrit dans le «Process Oriented Art» selon une perspective documentaire et journalistique.

La carrière artistique de Nans Bortuzzo croise les arts médiatiques, la musique et la scénographie. Son mémoire de maîtrise (mention «excellent») portait sur les rapports de pouvoir instaurés dans la conception et l’utilisation des technologies de l’information. De 2017 à 2020, il a été membre du programme de recherche «Au-delà des images opératoires de nouvelles visions artistiques», codirigé par Jean Dubois. On peut voir ici une vidéo présentant le travail de l’artiste.

Récipiendaire de la bourse Mécènes investis pour les arts en 2013, Nans Bortuzzo a été artiste en résidence à la Cité internationale des arts de Paris la même année. Son travail a été présenté à la Galerie de l'UQAM (2019), à VOX – Centre de l’image contemporaine (2018), à la galerie Occurrence (2017) ainsi qu’au Musée des beaux-arts de Montréal (2015). Depuis 2009, il participe à la création de spectacles diffusés à l’international. Il a signé la mise en scène du spectacle Obsolescence programmée présenté à La Chapelle Scènes contemporaines, en 2014.

PARTAGER