Refaire l’histoire américaine

L’exposition Notes d’Étienne Tremblay-Tardif met en scène le fruit de ses déambulations dans l’Independence National Historical Park à Philadelphie.

25 Mai 2021 à 14H58

L'exposition Notes raconte en images le fruit de ses déambulations sur les terrains de l’Independence National Historical Park au centre-ville de Philadelphie.

Le chargé de cours de l’École des arts visuels et médiatiques Étienne Tremblay-Tardif présente une exposition solo à l’Atelier Circulaire. Notes raconte en images le fruit de ses déambulations sur les terrains de l’Independence National Historical Park au centre-ville de Philadelphie. Il y photographie, notamment, un groupe d’acteurs incarnant des personnages de l’histoire américaine, comme Benjamin Franklin, différents détails de la devanture de l’édifice de la First Bank of the United States ainsi que diverses plaques commémoratives qu’il s’amuse ensuite à retoucher et à modifier au moyen d’un numériseur ou de logiciels.

Par l’emploi des techniques de reproduction du texte et de l’image, Étienne Tremblay-Tardif développe une pratique matérialiste, où s’articulent les opacités et les transparences du savoir et de la vision. Dans son travail, l’artiste s’attarde à mettre en relief les textures et contextures de l’aspect visuel (visualités) produites par des dispositifs de différentes natures, où se croisent corps et discours, appareils techniques anciens et récents, institutions et infrastructures.

Étienne Tremblay-Tardif est récipiendaire du prix Albert-Dumouchel (2007) pour la relève en arts imprimés et de plusieurs bourses de création et de recherche artistiques, dont celles du Conseil des arts et des lettres du Québec et du Conseil des arts du Canada. Ces dernières années, le chargé de cours a participé, notamment, aux expositions Soulèvements, à la Galerie de l’UQAM en 2018, Open Edition, à l’Art Gallery de la Carleton University, en 2017, Monuments aux victimes de la liberté, au Centre d’artistes AXENÉO7 de Gatineau, en 2015, L’avenir/ looking forward , à la Biennale de Montréal, en 2014, Collision 9, à la Parisian Laundry, en 2013, et Ignition 7, à la Galerie Leonard & Bina Ellen, en 2011.

L’exposition est présentée jusqu’au 19 juin à l’Atelier Circulaire, situé au 5445, avenue de Gaspé, à Montréal. L’artiste sera sur place les samedis 29 mai et 19 juin, de 15 h à 17 h.

PARTAGER