Prix d’excellence 2020 de la Faculté des arts

La Faculté honore la professeure Catherine Cyr ainsi que les chargées de cours Virginie Rouxel et Geneviève Dussault.

15 Mars 2021 à 15H41

La professeure du Département d’études littéraires Catherine Cyr ainsi que les chargées de cours Virginie Rouxel, de l’École supérieure de théâtre, et Geneviève Dussault, du Département de danse, ont reçu un Prix d’excellence 2020 de la Faculté des arts.

Prix d’excellence en enseignement – professeure et professeur

Catherine Cyr.

Professeure au Département d’études littéraires depuis 2015, Catherine Cyr (M.A. art dramatique, 2003; Ph.D. études et pratiques des arts, 2012) est reconnue pour ses pratiques d’enseignement variées, son dynamisme et son dévouement envers ses étudiantes et étudiants. Celle qui codirige la revue électronique Percées – Explorations en arts vivants, consacrée aux arts de la scène, s’intéresse à la dramaturgie actuelle, notamment à celle des femmes, ainsi qu’aux discours et imaginaires du corps.

Dans le cadre de ses ateliers de création littéraire, Catherine Cyr accompagne ses étudiantes et étudiants dans l'exploration de leur imaginaire en organisant différentes activités telles que l'écriture d'un monologue à partir d'une installation réalisée en classe. Ces micro-ateliers servent d’éléments déclencheurs pour libérer les mots. Soucieuse de faire éprouver aux étudiantes et étudiants la dimension sonore et matérielle de leurs textes dramatiques, ses cours de création se terminent par un cabaret littéraire, dans un studio du Théâtre Aux Écuries, permettant ainsi de découvrir le potentiel scénique des pièces. Ces mises en lecture donnent aux étudiantes et étudiants les outils pour écrire une version finale de leurs textes. Dans les ateliers comme dans les cours théoriques, Catherine Cyr a recours à la pédagogie de l'apprentissage actif, laquelle inscrit les étudiants au cœur du processus d'apprentissage en favorisant l'immersion dans la réflexion et la coconstruction des savoirs.

La professeure s’intéresse aussi aux Pratiques analytiques créatives (PAC), méconnues dans le domaine des études littéraires, qui permettent aux étudiantes et étudiants d’explorer des formes d'analyse novatrices à côté d'approches plus traditionnelles.

Afin de favoriser la réussite académique des parents étudiants, Catherine Cyr permet la présence exceptionnelle de bébés et de jeunes enfants dans ses classes. Cette mesure de conciliation famille-études a même été inscrite dans les plans de cours.

Prix d’excellence en enseignement – chargée et chargé de cours

Virginie Rouxel.Photo: Patrice Tremblay

La chargée de cours de l’École de théâtre supérieure Virginie Rouxel (M.A. théâtre, 2015) enseigne depuis 2012 aux étudiantes et étudiants en enseignement de l’art dramatique. Elle est reconnue pour sa générosité, sa passion et ses méthodes d’enseignement préconisant notamment la pédagogie inversée.

Virginie Rouxel a développé une clinique pédagogique en situation d'apprentissage et d'évaluation, destinée aux étudiantes et étudiants en difficulté. La chargée de cours y revoit certaines notions pédagogiques et disciplinaires qui ne sont pas acquises, tout en préparant les étudiants à leurs stages en milieu scolaire.

Celle qui est doctorante en études et pratiques des arts propose différentes situations d'apprentissage (exposés interactifs, travail en atelier, études de cas, mises en situation, jeux, discussions, etc.) afin de susciter l’engagement et la participation. Virginie Rouxel utilise aussi son expérience terrain d’enseignante en art dramatique au primaire pour concrétiser différentes notions vues en classe.

Prix d’excellence en recherche et création – chargée et chargé de cours

Geneviève Dussault.

Musicienne et danseuse de formation, Geneviève Dussault (B.A. danse, 1987) est chargée de cours au Département de danse depuis 1984. Reconnue pour sa polyvalence, elle enseigne, entre autres, l’analyse du mouvement selon Laban, sa spécialité, le mouvement expressif et l’histoire de la danse.

Depuis 10 ans, Geneviève Dussault collabore régulièrement aux projets de recherche de la professeure Nicole Harbonnier. Les deux chercheuses ont développé un nouveau cadre d’observation et d’analyse du mouvement (OAM), à partir de deux modèles: l’analyse du mouvement selon Laban et l’analyse fonctionnelle du corps dans le mouvement dansé. Dans le cadre d’une subvention du programme Savoir (2019-2024), octroyée par le Conseil de recherches en sciences humaines, Geneviève Dussault a effectué, en collaboration avec le Département des sciences de l’activité physique, une suite de captures de mouvements, afin de valider l’hypothèse d’une prédisposition pour certaines stratégies perceptives qui coloreraient la qualité de mouvement des individus. Elle poursuit actuellement des recherches sur l’analyse du mouvement des interprètes dans l’œuvre de la chorégraphe et professeure Danièle Desnoyers.

En collaboration avec la professeure Sylvie Fortin, Geneviève Dussault participe au projet multisectoriel Audace (Dr Ahmed Moussa, UdeM) financé par les Fonds de la recherche en santé du Québec. Ce projet vise à analyser des gestes non techniques des membres des équipes de soignants en néonatalité au moyen de l’OAM. Chorégraphe et interprète, la chargée de cours a obtenu de nombreuses distinctions, dont le Prix d’excellence en enseignement 2016 de la Faculté des arts et deux bourses d’excellence (York University et Fonds FCAR).

PARTAGER