Prix d'excellence en enseignement 2021

La professeure Diane Leduc et la chargée de cours Valérie Bouchard sont honorées par l'UQAM.

21 Mai 2021 à 9H29

Les Prix d'excellence en enseignement de l'UQAM ont été décernés le 20 mai dernier à la professeure Diane Leduc, du Département de didactique, et à la chargée de cours Valérie Bouchard, du Département des sciences juridiques, lors de la 4e édition de la Journée de la pédagogie universitaire. Les deux lauréates ont également reçu une subvention de 5 000 dollars qu’elles pourront utiliser dans le cadre de leurs activités d’enseignement.

Plus de 120 membres du personnel enseignant de l’UQAM ont participé à la Journée de la pédagogie universitaire, qui s’est déroulée en mode virtuel. Organisé par le Carrefour pédagogique et technopédagogique, cet événement vise à valoriser les initiatives pédagogiques et la tâche d’enseigner, à favoriser le partage de pratiques pédagogiques inspirantes et à faire connaitre les recherches en enseignement supérieur. Cette année, des membres du corps professoral et des personnes chargées de cours ont témoigné de leur expérience d’enseignement à distance dans le contexte de la pandémie.

Diane Leduc

La professeure  Diane Leduc.

La vision de l’enseignement de la professeure Diane Leduc (M.A. danse, 1996; Ph.D. études et pratiques des arts, 2007) peut se résumer en trois mots: innovation, cohérence et bienveillance. Embauchée à l’UQAM en 2011, elle est membre du Centre de recherche interuniversitaire sur la formation et la profession enseignante (CRIFPE-UO).

Diane Leduc est reconnue pour sa passion de l’enseignement et de l’innovation. «L’innovation pédagogique suppose une remise en question de ses pratiques, une acceptation de l’insécurité face au doute et une stimulation liée à des défis», dit-elle. Au fil du temps, la professeure a développé des activités d’apprentissage variées et ludiques, comme un «jeu sérieux» pour apprendre à innover, et a cherché à améliorer la dimension pédagogique des évaluations en diminuant le stress et l’anxiété qui leur sont associés. Ainsi, elle a participé en 2016 à la réalisation du projet de développement pédagogique «Suivi efficace des étudiants» avec le Learning Analytics2, qui visait à ajouter un module d’analyse de l’apprentissage dans Moodle afin d’assurer un suivi soutenu des étudiants. Elle a également conçu un modèle d’intervention auprès des étudiants qui sont potentiellement à risque d’échec, grâce à un journal d’apprentissage filmé.

Autrice de nombreuses publications, tant au Québec qu’à l’international, Diane Leduc a été l’instigatrice de nombreux projets, comme le réseau Pédagogie Architecture et Paysage, l’Observatoire interuniversitaire sur les pratiques innovantes d'évaluation des apprentissages, les Boussoles numériques éducatives et le Laboratoire de recherche en innovation pédagogique et apprentissage en enseignement supérieur (RELIA). Ces unités sont autant de leviers pertinents pour répondre à des besoins de formation continue, entreprendre des collaborations et mettre en place des projets de recherche.

Valérie Bouchard

La chargée de cours Valérie Bouchard.

«Passionnée», «dévouée», «disponible», «généreuse», «hautement compétente». Voilà les termes qu’utilisent les proches collaborateurs de Valérie Bouchard pour la décrire. Chargée de cours à l’UQAM depuis 2011, elle dispense, notamment, les cours sur l’introduction aux fondements du droit, l’introduction à l’étude du droit et à la méthodologie juridique, les aspects juridiques de la pratique artistique, le droit de l’informatique et le droit des documents et des archives. Au cours des trois dernières années, elle a collaboré à la réforme du baccalauréat en droit en créant, entre autres, les devis pédagogiques de deux cours, en produisant plusieurs des outils pédagogiques utilisés par l’ensemble des enseignants et en coordonnant, à l’hiver 2021, l’enseignement des cours de méthodologie de première année.

Valérie Bouchard est soucieuse de créer un environnement d’apprentissage riche, inclusif et stimulant. Selon divers témoignages, la chargée de cours utilise des méthodes d’enseignement diversifiées – cours magistraux, ateliers pratiques dirigés, documents audio et vidéo, et présentateurs invités – et parvient à maintenir l’intérêt des étudiants malgré le caractère parfois hétéroclite de ses classes. «Par des lectures diversifiées, Valérie Bouchard nous a offert une introduction lumineuse au monde du droit, à son évolution et son rôle de régulation sociale. Les méthodes d’évaluation variées nous ont permis de mettre en contexte les apprentissages, alors que les rétroactions étaient rapides, personnalisées et constructives», souligne un étudiant du baccalauréat en droit.

PARTAGER