Quatre Uqamiens honorés

Le professeur émérite Claude Dauphin et trois diplômés figurent parmi les lauréats du Mois de l’histoire des Noirs.

5 Février 2021 à 16H06

Série Mois de l'histoire des Noirs
Le mois de février est l'occasion de découvrir la richesse et la diversité des communautés noires.

Le professeur émérite Claude Dauphin.Photo: Kétiana Bello

Le professeur émérite du Département de musique Claude Dauphin (B.Sp.Ens. (musique), 1977) et les diplômés Angelo Cadet (B.A. art dramatique, 1995), Wilson Sanon (C. administration des services publics, 1989) et Frantz Voltaire (M.A. science politique, 1976) figurent parmi les 12 lauréats de l’édition 2021 du Mois de l’histoire des Noirs. Au Québec, la Table ronde du Mois de l’histoire des Noirs organise depuis 30 ans des activités qui permettent à la population de découvrir la richesse et la diversité des communautés noires et de rendre hommage à des personnes noires qui se sont illustrées dans différents domaines.

Musicologue réputé, Claude Dauphin est né aux Gonaïves (Haïti). Il a étudié à Port-au-Prince et a poursuivi sa formation universitaire au Québec et en Europe, puis a été embauché au Département de musique de l’UQAM en 1988. Le professeur émérite est l’auteur de plusieurs ouvrages et de plus d’une centaine d’articles scientifiques portant sur la musique européenne du 18e siècle et ses mutations identitaires dans les Amériques au contact des cultures africaines et amérindiennes ainsi que sur l’éducation musicale en général. Outre sa typologie de la musique rituelle du vaudou haïtien – Musique du vaudou: fonctions, structure et styles, 1987 –, il a publié la plus importante étude consacrée à l’émergence des marqueurs identitaires dans la musique savante haïtienne: Histoire du style musical d’Haïti (Mémoire d’encrier, 2014). Il a aussi signé La musique au temps des encyclopédistes (CIEDS, 2001), qui a remporté le Prix du livre de l’année du Conseil québécois de la musique, et Le Dictionnaire de musique de Jean-Jacques Rousseau: une édition critique (Peter Lang, 2008). Fondateur de la Société de recherche et de diffusion de la musique haïtienne (SRDMH), Claude Dauphin poursuit son œuvre de promotion de la musique classique de son pays d’origine.

Le 2 février dernier, la Ville de Montréal lui a rendu hommage à l’occasion du Mois de l’histoire des Noirs. Au nom des Montréalaises et Montréalais, la mairesse Valérie Plante l’a remercié pour son importante contribution au développement et au rayonnement de la métropole.

Angelo Cadet.
Photo: Kétiana Bello

Comédien et animateur, Angelo Cadet œuvre depuis plus de 30 ans dans les milieux de la télévision, du cinéma, du théâtre et des communications, où il a été concepteur, metteur en scène, consultant, coach, directeur artistique et producteur. Il est aussi professeur en journalisme télé au Conservatoire Lassalle. Artiste multidisciplinaire, il a remporté, en 2015, le Prix Charles-Biddle, remis par le ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion, en collaboration avec l'organisme Culture pour tous. Militant pacifiste épris de justice sociale, Anglo Cadet est connu pour son engagement communautaire dans la communauté artistique issue de la diversité.

Wilson Sanon.
Photo: Kétiana Bello

Wilson Sanon a fondé, en 1999, l’Association d’anémie falciforme du Québec, dont il est le PDG, qui vient en aide aux enfants atteints de cette maladie chronique orpheline. Il a organisé, en 2007, le premier symposium canadien sur l'anémie falciforme et a mis en place, en 2015, un programme de massothérapie pour les enfants souffrant de cette maladie, qui a été implanté dans les centres pédiatriques de Montréal. Ancien membre des conseils d'administration d'Héma-Québec et d'Hémovigilance du Québec, Wilson Sanon a obtenu, en 2017, une médaille du service méritoire, décernée par le Gouverneur général du Canada. En 2018, il a remporté le Grand Prix de philanthropie du Gala Dynastie et a été nommé Chevalier de l'Ordre national du Québec.

Frantz Voltaire.
Photo: Kétiana Bello

Le documentariste haïtien Frantz Voltaire a produit et réalisé de nombreux films sur son pays natal et les communautés noires, dont Les chemins de la mémoire (prix de l’ONF, 2002) et Au nom du père… Duvalier (Caribbean Awards, 2004). Il est également l’auteur de nombreux articles et de deux livres, Black Power in Haiti et A Brief History of Blacks in Canada. Boursier des Nations Unies, du Japon et de l’Université de Montréal, entre autres, Frantz Voltaire a participé à plusieurs conférences dans des universités au Canada, aux États-Unis, au Japon et en Amérique latine. Fondateur du Festival de films sur les droits de la personne de Montréal, il a été chef de cabinet pour le premier ministre haïtien Robert Malval.

PARTAGER