Table d'experts sur les renseignements de santé

Sébastien Gambs participe aux travaux sur la gestion et la protection des renseignements de santé et de services sociaux.

13 Juillet 2021 à 11H52

Sébastien Gambs
Photo: Denis Bernier

En juin dernier, le ministre Christian Dubé avait annoncé que le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) entamerait au cours du mois de juillet des travaux avec des experts afin de revoir le cadre juridique applicable à la gestion et à la protection des renseignements de santé et de services sociaux. 

Titulaire de la Chaire de recherche du Canada en analyse respectueuse de la vie privée et éthique des données massives, le professeur du Département d'informatique Sébastien Gambs figure parmi la quinzaine de spécialistes réunis par le MSSS dans le cadre de la Table d'experts au sujet de la vision ministérielle en matière de renseignements de santé et de services sociaux. 

Les observations et commentaires recueillis dans le cadre de ces travaux permettront ultimement l'élaboration et l'adoption d'orientations gouvernementales en matière de circulation et de protection des renseignements au sein du système de santé et de services sociaux, dans l'objectif d'une gestion des données de santé plus simplifiée et transparente au bénéfice du patient jusqu'au décideur.

Consultation publique

En parallèle avec les travaux de la Table d'experts, le ministre Dubé invite les Québécoises et les Québécois à se prononcer, jusqu’au 15 août, dans le cadre d'une consultation publique sur la modification des lois touchant les renseignements de santé et de services sociaux. Les questions portent sur les principales modifications envisagées quant à l'accès, au partage et à l'utilisation des renseignements de santé et de services sociaux des citoyens.

Cette démarche, qui vise essentiellement à faciliter la circulation sécuritaire et fluide de ces renseignements, a été amorcée en premier lieu pour améliorer la qualité des soins et services offerts aux Québécoises et aux Québécois. En cohérence avec la stratégie de transformation numérique gouvernementale, le projet de modernisation de l'encadrement juridique ambitionne de simplifier et de rendre plus transparents les processus et modalités d'accès et d'utilisation des renseignements sociosanitaires.

PARTAGER