Habitudes de vie et rendement scolaire

Marie-Maude Dubuc démontre que le temps d'écran et la pratique d'activités physiques sont des facteurs déterminants de la réussite.
Photo :Nathalie St-Pierre

COVID-19 et consommation responsable

Selon le Baromètre de la consommation responsable, les habitudes développées par la population depuis le début de la pandémie semblent perdurer dans le temps.

L’Observatoire de la consommation responsable (OCR) de l’ESG UQAM a dévoilé le 25 novembre la 11e édition de son Baromètre annuel de la consommation responsable. Cette édition spéciale comprend les résultats de la troisième vigie mensuelle de la consommation en temps de Covid-19, réalisée en collaboration avec la firme québécoise d’études de marché MBA Recherche. Celle-ci permet de comparer l’évolution des pratiques lors de la période de confinement (deux premières vigies) et au moment de la réouverture progressive des commerces non essentiels, du mois de juin jusqu’à la fin de septembre, soit avant la mise en place du (re)confinement partiel.

Prendre le taureau par les cornes

Mis à pied à cause de la pandémie, le finissant en droit Sean Tassé fonde deux entreprises florissantes.

L’année 2020 de Sean Tassé (LL.B., 2020) a été ponctuée de rebondissements. Le 24 mars, la firme d’ingénierie pour laquelle il travaille le met à pied à cause de la pandémie. Deux semaines plus tard, il fonde avec deux associés l’entreprise de confection de masques artisanaux Bien aller, dont le chiffre d’affaires dépasse 2 millions de dollars après trois mois et qui continue de prospérer cet automne. Il termine son baccalauréat en droit à la fin avril, puis se lance dans une seconde aventure entrepreneuriale, la plateforme immobilière Squarefeet.ai, en juillet. Cette jeune pousse a récemment obtenu du financement du Massachusetts Institute of Technology Sandbox, de PME MTL et de Montréal Inc. Pour pimenter cette année déjà bien remplie, il s’est aussi marié avec sa conjointe Avril pendant l’été!

Des livres en cadeau

La communauté uqamienne est invitée à faire un don dans le cadre de la campagne virtuelle de La Lecture en cadeau.

Pandémie oblige, la 17e campagne institutionnelle de la Lecture en cadeau se déroulera de manière fort différente. Cette année, pas de cueillette de livres neufs, mais une collecte de fonds en ligne. Pour chaque dollar remis par un donateur ou une donatrice, un collectif formé de cinq éditeurs jeunesse offrira un livre à un enfant défavorisé de moins de 12 ans. Les éditeurs jeunesse partenaires de la campagne virtuelle sont Dominique et compagnie, Les 400 coups, La Courte échelle, Héritage jeunesse, et Éditions Michel Quintin. Les personnes intéressées peuvent faire un don par l’entremise de la plateforme Je donne en ligne.org en choisissant l’équipe UQAM.

Plus d'actualités

27 Novembre 2020

Groupes communautaires et pauvreté au féminin

À Montréal, la pauvreté touche particulièrement les femmes immigrantes, racisées, monoparentales et vivant avec un handicap.

26 Novembre 2020

Plus de 250 000 dollars en subventions

L’École de langues obtient des fonds pour la poursuite de projets dans ses programmes d’anglais et de français.

25 Novembre 2020

Prix Richard-Arès

Marc Chevrier remporte le prix pour son essai L’empire en marche: des peuples sans qualités, de Vienne à Ottawa.

25 Novembre 2020

Membres de l’Ordre de Montréal

Les professeurs émérites Donna Mergler et Paul-André Linteau ainsi que le diplômé Michel Goulet reçoivent la plus haute distinction honorifique montréalaise.

24 Novembre 2020

Entrepreneuriat en agriculture urbaine 

Un premier forum s’adresse aux personnes intéressées par le démarrage d’entreprises agricoles en ville.